Eminem crée la panique en plein concert avec des coups de feu

[ad_1]

VIDÉO – Une mise en scène trop réaliste du rappeur américain a été jugée de très mauvais goût par ses fans, lors d’un concert donné samedi dans le Tennessee. Le public a été surpris par des détonations de feux d’artifice qui simulaient le bruit d’armes à feu.

Kill You. Le titre d’Eminem est très explicite et explique une bonne part de l’incident qui s’est déroulé samedi lors d’un concert dans le Tenessee. Invité au festival Bonnaroo, en marge de la sortie de son dernier album Revival , le rappeur a surpris son public au moment d’entonner le refrain de la chanson issue de The Marshall Mathers (2000): trois retentissants coups de feu se font entendre sur scène.

» LIRE AUSSI – Eminem, psychopathe dans son clip Framed

Le bruit des détonations, particulièrement réaliste, provient en réalité de feux d’artifice mais le public l’ignore et la panique gagne une partie de l’auditoire. Certains festivaliers lâchent leur téléphone sous le coup de la surprise, d’autres tentent de s’enfuir, effrayés par l’idée d’un attentat. La mise en scène n’a pas plus à tout le monde sur le coup. Et même après coup.

«Honte à toi»

«Honnêtement, je t’emmerde Eminem. Ajouter des coups de feu dans ton spectacle. Je devais partir. Tellement dégoûtant et désagréable. Honte à toi», enrage un fan sur Twitter.

«Venant du milieu de la performance artistique, je connais l’importance des effets sonores sur la scène, mais il y a une certaine limite à ne pas franchir», poursuit un internaute présent au concert. «Je suis l’un des plus grands fans d’Eminem, mais entendre trois coups de feu en plein milieu de sa performance m’a terrorisé. Je ne vais pas mentir. Particulièrement dans le monde dans lequel nous vivons…»

Les défenseurs de l’interprète de Lose Yourself objectent que ce genre de mise en scène est assez habituel chez le rappeur. Mais il reste difficile de plaider la pertinence du «choix artistique» depuis la multiplication des fusillades qui ont endeuillé certains concerts, en France, aux États-Unis ou en Angleterre, ces dernières années. En octobre dernier, lors d’un festival country en plein air, un tireur isolé a abattu 59 personnes à Las Vegas, signant la pire tuerie de l’histoire des USA. «Moins d’un an après, Eminem pense que c’est une bonne idée de balancer des coups de feu sur scène lors d’un festival de musique?», fait mine de s’interroger un spectateur.

La polémique sur la mise en scène d’Eminem intervient alors que le rappeur a violemment attaqué la National Rifle Association (le lobby pro-armes aux États-Unis) en mars, après une fusillade dans un lycée en Floride qui a causé la mort de 17 personnes. «Ce pays tout entier devient taré ; et la NRA nous bloque le passage», chantait en réaction le rappeur lors des iHeartRadui Music Awards.



[ad_2]
Source link

Catégories : Culture.