Au sommaire : Mauritanie, les rares trésors du banc d’Arguin

u sommaire : Mauritanie, les rares trésors du banc d’Arguin
Processed with VSCO with kp5 preset

Paradis aussi fragile qu’inestimable, le parc national du Banc d’Arguin possède une place à part dans le cœur des voyageurs sahariens. Une destination à retrouver dans notre dernier numéro.

Après l’avoir classé plus de 10 ans en zone rouge, le Quai d’Orsay a décidé d’abaisser le niveau de vigilance dans la région du banc d’Arguin. Une décision bienvenue pour les populations, qui symbolise le retour progressif du tourisme dans cette zone d’exception inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco. Une destination chère aux passionnés de la Mauritanie, avec son immense parc terrestre et maritime de 12 000 km2 où s’ébattent des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs. Une réserve créée par le célèbre écrivain amoureux du désert Théodore Monod et l’écologiste Luc Hoffmann, qui se découvre à pied ou en bateau.

À faire autour du Banc d’Arguin

Sortie en Lanche
Rien de tel qu’une sortie en lanche au départ du village d’Iwik pour découvrir le mode de vie des Imraguens. Le départ qui s’effectue tôt le matin permet de profiter des couleurs du lever du jour. En chemin, il n’est pas rare d’observer des oiseaux ou des dauphins à la surface de l’eau. Lors d’une journée en mer, le repas est pris sur la lanche et le poisson pêché au cours de la journée est grillé au charbon de bois sur un barbecue de fortune.

Vous désirez en savoir plus sur Trek Magazine ? Découvrez le sommaire détaillé de son dernier numéro

Spread the love
  • Yum