Trump assure que sans lui, Hong Kong aurait été « anéanti en 14 minutes »

Crise à Hong Kong: Trump sort de sa réserve

« Sans moi, Hong Kong aurait été anéanti en 14 minutes. ». Voilà ce qu’a assuré Donald Trump ce vendredi 22 novembre, précisant que l’armée chinoise n’était pas intervenue pour réprimer les manifestations pro-démocratie à Hong Kong uniquement parce qu’il l’avait demandé à son homologue chinois.

« Il (Xi Jinping) a un million de soldats en position à l’extérieur de Hong Kong, ils n’y vont pas uniquement parce que je le lui ai demandé », a déclaré le président américain sur la chaîne Fox News. Trump explique avoir mis dans la balance l’accord entre Pékin et Washington. « Vous feriez une grave erreur. Cela aura un effet terriblement négatif sur l’accord commercial », aurait-il dit au président chinois.

La région semi-autonome de Hong Kong connaît depuis le mois de juin le plus long mouvement de protestation depuis sa rétrocession. Les manifestations y sont quasi quotidiennes pour dénoncer l’emprise de plus en plus pesante de Pékin sur les affaires de Hong Kong.

William Vuillez

RTL et AFP

Spread the love
  • Yum