À travers le pays : Marches de soutien à la présidentielle et à l’ANP

À travers le pays : Marches de soutien à la présidentielle et à l’ANP
À travers le pays : Marches de soutien à la présidentielle et à l’ANP

Des citoyens sont sortis hier à Tiaret dans une marche pacifique de soutien au déroulement de l’élection présidentielle à la date prévue, le 12 décembre prochain, saluant le rôle de l’Armée nationale populaire dans l’accompagnement du peuple et dans la préservation de la stabilité du pays, a-t-on constaté.

Lors de cette marche, qui s’est ébranlée à partir du stade Kaïd-Ahmed, les citoyens qui avaient sillonné les artères principales de la ville jusqu’à la place des Martyrs, pour retourner sur leurs pas en empruntant le même itinéraire, ont exprimé leur fidélité au serment des chouhada et leur attachement à la patrie et sa défense contre tout danger et leur refus de toute ingérence étrangère dans les affaires du pays, mettant en garde contre l’erreur de tomber dans le piège du vide constitutionnel.

Entre autres slogans, les marcheurs ont scandé «Peu importe les difficultés, nous sommes dévoués à la patrie», «Nous ne dévierons pas de la voie souhaité par les martyrs» et «Les enfants du Hirak novembriste soutiennent l’Armée nationale populaire», insistant sur la poursuite de la lutte contre la corruption. Sous la pluie et la neige, les marcheurs ont également mis l’accent sur la nécessité d’aller aux urnes pour élire le président de la République et faire sortir ainsi le pays de la crise. Des citoyens ont également marché à Khenchela en soutien à la tenue de la prochaine élection présidentielle et à l’Armée nationale populaire. Ces citoyens issus du mouvement de la société civile et de la famille révolutionnaire ont marché depuis la place du siège de l’APC (route de Babar) jusqu’à la place Chahid Abbas-Laghrour au centre-ville où ils se sont arrêtés en scandant des slogans en faveur de l’organisation de l’élection présidentielle et l’ANP. Scandant «Djeich-Châab, Khawa-Khawa» (Armée et peuple, frères-frères), les manifestants ont appelé à une participation massive aux prochaines élections et à choisir le plus compétent parmi les cinq candidats pour permettre au pays de sortir de sa crise actuelle et lui éviter de se diriger vers l’inconnue.

Après avoir écouté l’hymne national et observé une minute de silence à la mémoire des martyrs du devoir national, le secrétaire de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine, Bouzid Abbassi, a lu une motion de soutien à la tenue de la prochaine élection et aux efforts déployés par l’ANP. Les participants ont déclaré avoir participé à cette marche non pas pour soutenir un quelconque candidat mais pour contribuer à bâtir une nouvelle Algérie forte par une large participation à l’élection présidentielle.

SKIKDA : Des représentants de la famille révolutionnaire et de la société civile de la wilaya de Skikda ont aussi organisé hier une marche de soutien à la prochaine élection présidentielle et à l’Armée nationale populaire, a-t-on constaté. La marche a démarré près du stade 20-Août-1955 à la cité des Allées et a emprunté plusieurs artères de la ville jusqu’à la place de la Liberté scandant des slogans de soutien à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain et saluant le rôle assumé par l’Armée nationale populaire. Un autre groupe de citoyens a organisé une marche opposée à la place de la Liberté scandant «Non aux élections» au milieu d’un dispositif de sécurité renforcé, a-t-on constaté.

ORAN :  En compagnie de plusieurs figures sportives, à l’image de Lakhdar Belloumi, Magharia, Foussi, Benzerga et l’ex-arbitre international, Mohamed Hansal, le président de l’association sportive La Radieuse, M. Kada Chafi, a appelé, lors d’un rassemblement suivi d’une marche, hier, la société civile, les personnalités sportives algériennes et les hommes de culture à aller à la rencontre des citoyens pour leur expliquer l’importance du prochain rendez-vous électoral du 12 décembre. Cette marche a vu la présence de jeunes, de femmes et d’imams convaincus que seule la présidentielle prochaine peut apporter le changement tant désiré par les Algériens et la construction d’une nouvelle Algérie. Les présents ont également envoyé un message de remerciements et de reconnaissance à l’ANP, à leur tête, le général major Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’Armée nationale populaire pour le rôle joué depuis le début du Hirak.

EL MOUDJAHID

Spread the love
  • Yum