Akjoujt : Les vannes de l’eau commencent à s’ouvrir

Akjoujt : Les vannes de l’eau commencent à s’ouvrir
Akjoujt : Les vannes de l’eau commencent à s’ouvrir

La disponibilité de l’eau demeure au cœur des préoccupations des habitants de l’Inchiri, en particulier pour ceux d’Akjoujt tant pour les besoins domestiques que pour la pratique des cultures pluviales, de l’abreuvage des animaux, de l’activité minière et industrielle.

Située sur un iso sec, la wilaya est très faiblement arrosée. Depuis ces dernières années les précipitations pluviométriques se sont considérablement réduites, affectant la réalimentation des nappes souterraines et les rares eaux de surface s’évaporent rapidement en raison de l’intensité de l’ensoleillement.

La ville d’Akjoujt est particulièrement exposée au problème récurrent de rupture d’eau.

A ce problème structurel est venue s’ajouter la vétusté du réseau d’adduction entrainant une rupture constante dans certains quartiers et des fuites d’eau sur une bonne partie du reste du réseau rendant encore plus sévère le déficit en eau auquel les populations sont confrontées,particulièrement dans certains quartiers restés pendant plus de deux ans sans être alimentés par le réseau de distribution.

Depuis quelques années et jusqu’à présent, la cité d’Akjoujt est fournie en eau par la société minière MCM, théoriquement à hauteur de 1300 m3 /jour et la distribution est assurée par la Société nationale d’eau SNDE qui gère le réseau d’adduction.

Toutefois, il arrive que la quantité d’eau fournie par la MCM baisse jusqu’à 700 m3/jour en raison des fuites qui affectent parfois la canalisation entre Bénichab et la capitale de l’Inchiri.

Pour résorber le déficit en eau potable de la ville et dans le cadre des projets réalisés à la veille de ce 59e anniversaire de l’indépendance nationale, M. Sidi Ould Sid’Ahmed, Chef du Centre de la SNDE à Akjoujt a affirmé que le département en charge de l’Hydraulique a procédé actuellement à la réhabilitation de 14 000 m de réseau et réalisé une extension de 24 000 m qui ont permis d’assurer 1 000 nouveaux branchements gratuits à 100% qui ont desservi autant de ménages.

De même, Le Génie militaire a procédé à la construction d’un réservoir d’eau supplémentaire d’une capacité de2 500 m3 et d’une unité de dessalement de 700 m3 alimentée par un pompage à partir de 2 nouveaux forages qui seront à terme renforcés par d’autres forages.

Ces réalisations qui vont permettre de résorber pendant une longue période le déficit en eau potable à Akjoujt viennent à point nommé ajouter à la joie des habitants d’Akjoujt qui s’apprêtent à r à vivre dans la liesse les festivités commémoratives de l’indépendance nationale dans leur ville à la faveur de la dé-métropolisation de la célébration de cet avènement.

Spread the love
  • Yum