Catégories
Santé

Le ministre de la santé met en oeuvre sa planification stratégique

Rappelons que cette visite entre dans le cadre d’une
planification stratégique initiée par le ministre depuis sa nomination.
Cette planification permet aux formations sanitaires
d’élaborer des stratégies pour accomplir leurs missions et atteindre les objectifs fixés

Le ministre de la santé, M. Mohamed Nadhirou Ould Hamed a effectué, dans le cadre de sa planification stratégique, une visite au niveau de certaines structures au Brakna.

M. Mohamed Nadhirou Ould Hamed a commencé sa visite par le centre de santé du quartier ‘’Ndouksa’’ d’Aleg et s’est enquis de son état et fait le tour de ses salles et de ses services avant de se rendre dans le centre de santé du centre- ville où il a suivi des explications détaillées sur cette unité et sur les prestations qu’elle présente de la part du médecin- chef de ce centre, Dr Baye Ould Abdessamed.

Ensuite, le ministre a été l’hôte de la direction régionale de l’action sanitaire de la wilaya où il a demandé des explications sur les médicaments et leurs conditions de stockage avant d’aller au centre hospitalier régional où il a fait le tour des pavillons des urgences, de la pharmacie, de la gynécologie et obstétrique, de la chirurgie, de la radio, de l’IRM et des autres services annexes, tenu une réunion élargie aux staffs médicaux et écouté l’assistance évoquer les problèmes posés et les obstacles qui entravent l’accomplissement de leur mission de chacun en faveur du citoyen.

Répondant aux interventions du staff, le ministre a précisé que l’objectif de la visite est de s’enquérir, sur le terrain, des problèmes du département dans la wilaya, insistant sur la nécessité pour les malades de bénéficier de prestations sanitaires de qualité conformes aux critères requis et soulignant l’importance qu’accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani au secteur de la santé et l’intérêt de faire preuve de comportement exemplaire de manière à ce que chaque malade sente qu’il est chez lui.

M. Nadhirou Ould Hamed a demandé aux médecins et infirmiers d’accorder aux malades toute l’attention requise et souligné en même temps la responsabilité juridique, morale et en matière de Chariaa par rapport à tout cas de décès, insistant sur la nécessité de suivre tous les cas de décès et en connaître les causes.

Le ministère, poursuit-il, assumera le rôle qui lui est dévolu avec y compris le suivi rigoureux de la réalisation des objectifs fixés à savoir permettre au citoyen d’accéder normalement et sans entraves aux services de la santé.

A l’issue de cette réunion, le ministre et la délégation qui l’accompagne se sont dirigé vers la commune d’Aghchorguitt où ils ont visité le centre de santé de cette agglomération.

Rappelons que cette visite entre dans le cadre d’une planification stratégique initiée par le ministre depuis sa nomination.

Cette planification permet aux formations sanitaires d’élaborer des stratégies pour accomplir leurs missions et atteindre les objectifs fixés.

En effet depuis sa nomination, le ministre de la santé, M. Mohamed Nadhirou Ould Hamed a commencé par l’étude de l’environnement au niveau des centres hospitaliers qu’il a visité, l’élaboration d’une stratégie pour assainir un milieu endémique, la mise en œuvre et l’évaluation au niveau de Nouakchott et à l’intérieur du pays

Toutes ces actions importantes jettent donc les s bases d’un processus stratégique continu et non « glissant » par lequel le ministre en question analyse sa position actuelle, prépare ses politiques, travaille à assurer leur mise en œuvre et passe ensuite en revue leur faisabilité tactique.

Procéder du haut vers le bas, le ministre veut permettre aux décideurs de santé d’avancer et de voir plus grand tout en restant dans l’ombre d’une vision unifiée et conforme au programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

L’engagement commence au niveau des cadres supérieurs, par lequel M. Mohamed Nadhirou Ould Hamed démontre son intérêt au processus de planification stratégique, ainsi qu’à sa mise en œuvre de la manière la plus appropriée. L’économiste de la santé sait qu’il ne réussirait jamais si son staff ne soit pas directement impliqué. La planification stratégique commence au sommet et la base ou du moins certains éléments de la base ne semblent pas encore concernés pour le moment !