Terrorisme et faits de société au menu de la presse en ligne burkinabè

Terrorisme et faits de société au menu de la presse en ligne burkinabè

La presse en ligne burkinabè visitée par APA ce samedi, traite de la question de la lutte contre le terrorisme, sans oublier d’aborder des faits de société.

Fasozine.com informe que «des prestataires travaillant pour le ministère du Développement de l’économie numérique sont portés disparus dans la région des Cascades (ouest du Burkina Faso), selon un communiqué publié ce vendredi 22 novembre 20193».

La même information est donnée par Wakatséra.com sous le titre: «Burkina: disparition de prestataires du ministère de l’Economie numérique dans les Cascades».

Quant à Lefaso.net, il renseigne que des  agents du ministère de la Solidarité nationale, en service dans les régions du Sahel et des Hauts-Bassins, ont été épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres.

Le même journal en ligne rapporte que le Syndicat national des travailleurs des douanes (SYNATRAD) suspend les missions des douaniers sur les sites miniers pour la pesée et le colisage de l’or et des autres substances précieuses jusqu’à nouvel ordre.

«Selon le SYNTRAD, cette décision est liée à la situation sécuritaire que connait notre pays et à l’attaque d’un convoi le 6 novembre 2019 au cours de laquelle un douanier, le contrôleur de douane Désiré Zindi Nikièma, a été grièvement blessé», précise Lefaso.net.

Pour sa part, Burkina24.com relate que la 15e  édition de la Foire Internationale du livre de Ouagadougou (FILO) se tient sous le thème «la littérature et promotion de la paix et la sécurité».

Et d’ajouter que la conférence inaugurale a été donnée, hier  vendredi  par Laurent Bado, professeur et député à l’Assemblée nationale qui s’est entretenu avec le public sur «le rôle de l’écrivain dans la société».

Lefaso.net, sous un autre registre affiche: «Lutte contre le terrorisme: Les partis de la majorité déplorent une incoordination des partenaires, évoquant la conférence de presse animée récemment par l’Alliance des partis de la Majorité présidentielle (APMP).

De son côté, Fasozine.com fait remarquer que dans le domaine de la lutte contre le terrorisme «le Mali et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire».

 (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini –

APA-Ouagadougou

Spread the love
  • Yum