Catégories
A la une

Mauritanie: conférence de presse de la CVE

La conférence a réunis l’Ajdmr, FPC, Decalem, TPM, Plej et des indépendants. Les débats de l’avenir de la CVE à l’époque avaient pris une tournure sans consensus, déclare le responsable de la TPM accusant le camp de Kane Hamidou Baba de vouloir former un parti politique vu la structure de la charte.

Une conférence de presse a été organisé aujourd’hui par les partis non signataire de la charte de la CVE

La conférence a réunis l’Ajdmr, FPC, Decalem, TPM, Plej et des indépendants. Les débats de l’avenir de la CVE à l’époque avaient pris une tournure sans consensus, déclare le responsable de la TPM accusant le camp de Kane Hamidou Baba de vouloir former un parti politique vu la structure de la charte.

Prenant la parole Monsieur Tall Déclare que « les choses ont été précipité pour discuter de l’avenir de la CVE après juste les élections. La CVE était là pour un but unique, les élections présidentielles. Une charte a été rédigé pour une discussion, dans l’impasse Kane Hamidou Baba a déclaré que si nous ne pouvons pas s’entendre séparons nous, ce qui n’a pas plus au non signataire. La réunion de la signature de la charte a été convoquée avec une affirmation que tout celui qui n’est pas d’accord peut rester chez lui ce qui a justifié l’absence de certains dirigeants. 

L’Ajdmr par son président Ibrahima Moktar Sarr clarifie que son parti n’était pas prêt pour les élections mais a décidé de suivre la coalition. « L’Ajdmr est prêt à aller à la création du parti de regroupement de société civile pour avec le règlement de la cohabitation, des règlements de problèmes démocratiques sociaux et culturel. Quand la charte n’a pas été signé par les partis nous avons décidé aussi de ne pas la signer »

« Cette charte montre que la CVE va vers un parti politique qui risque d’annuler les partis antérieurs. La position du parti est que L’Ajdmr ne va plus dans une coalition durable, participe à une coalition ponctuelle pour régler un problème ponctuelle ». Déclaration Monsieur Sarr

« La coalition c’est pour lutter…on n’a pas de conflit par rapport au gens qui veulent lutter sur le terrain on fera ce qu’on pourra et la base nous jugera…nous n’avons aucune animosité par rapport à nos camarades mais nous pensons que nos orientations ne correspond pas de ce que nous voulons ». Ajoute t’il.

Quant au leader du FPC, Samba Thiam “Nous somme dans une situation d’urgence nous ne nous considérons comme pas des dissidents…nous pensons sur la base des explications nous allons faire preuve de conciliation d’assumer l’impossible. Nous ne pouvons pas, nous, se dissoudre de la coalition c’est l’objet de la crise nous avons une trajectoire différente nous sommes des homes politique… il n’est pas possible de se dissoudre dans cette lutte ». 

Ce Groupe non signataire de la charte se réclame toujours être dans la CVE et veut la conservation de l’esprit original. 

senalioune