Catégories
A la une

Mauritanie : O. Maham met en garde Aziz contre tout tentative de rébellion

L’ancien président du parti au pouvoir en Mauritanie Sidi Mohamed Ould Maham met en garde l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz contre toute tentative de rébellion contre le parti ou la légitimité constitutionnelle.

ALAKHBAR (Nouakchott) – L’ancien président du parti au pouvoir en Mauritanie Sidi Mohamed Ould Maham met en garde l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz contre toute tentative de rébellion contre le parti ou la légitimité constitutionnelle.

 « Nous avons travaillé plusieurs années pour que le parti soit un projet national et non une propriété privée (…) Nous vous avons soutenu quand vous étiez un symbole de l’unité. Soyez sûr que nous nous opposerons à vous si vous acceptez d’être un symbole de rébellion contre la légalité du parti ou de la constitution. Par tout ce que nous partageons, je vous prie…arrêtez », a écrit Ould Maham sur Twitter.

Dans le même contexte, l’ancien premier ministre Yahya Ould Hademine que l’UPR « l’organe de mise en œuvre du programme du président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani », ajoutant que « La justice et la démocratie sont deux conditions sine qua non pour atteindre ses objectifs et faire progresser les peuples. Tout celui qui se dressent contre (ces conditions) sera considéré comme enfreint aux règles quel que soit son rang »

Ces réactions interviennent après la deuxième réunion des dirigeants de l’UPR présidée par Mohamed Ould Abdel Aziz, lundi soir à son domicile. L’ex-président mauritanien avait présidé, il y a quelques jours, la première réunion au siège du parti.

Selon des sources au sein de l’UPR, Mohamed Ould Abdel Aziz aurait également contesté le titre de « référence » du parti que s’est donné Mohamed Ould Ghazwani.