Catégories
International

Guerre au Sahel : l’armée française engagée depuis 6 ans

Le contingent français est progressivement porté à 4 500 militaires, chargés d’aider les pays de la région (Niger, Burkina Faso, Mauritanie et Tchad) à lutter contre les jihadistes.

AFP

Des troupes françaises sont déployées au Sahel depuis août 2014 sous le nom de code « Barkhane », terme qui désigne les dunes du Sahara. Quel est l’objectif de cette opération, la plus importante conduite à l’extérieur par la France ?

C’est en janvier 2013 que François Hollande, alors président de la République, lance l’opération Serval. 1 700 soldats français sont envoyés en urgence au Mali pour bloquer la progression des jihadistes qui menacent la capitale, Bamako. Quelques mois suffisent pour reprendre le pays et ses principales villes. En août 2014, Serval est remplacé par l’opération Barkhane, étendue à tout le Sahel, une zone aussi vaste que l’Europe. Le contingent français est progressivement porté à 4 500 militaires, chargés d’aider les pays de la région (Niger, Burkina Faso, Mauritanie et Tchad) à lutter contre les jihadistes.

Des attaques qui se multiplient

Les forces françaises et africaines s’efforcent de contrôler l’immense territoire du Sahel. Mais depuis deux ans, les attaques se multiplient, illustrant la mobilité et les nouvelles capacités des groupes jihadistes. Près de sept ans après le début de l’opération Serval, le Mali est toujours la cible d’attentats terroristes.

Franceinfo

Share this