Catégories
Santé

Le Maroc manque (cruellement) de médecins

Le Maroc a un besoin de 12.000 médecins dans le secteur public. Pourtant, le ministère de la Santé ne va recruter que 4 000 personnes en 2020, y compris les infirmiers et le personnel administratif. Voilà ce que prévoit le budget 2020, selon les propos du ministre.

Le déficit en termes de personnel dans le secteur de la santé est grand. 1,65 pour 1 000 habitants, alors que le minimum requis est de 4,45, selon Medias24 qui cite des sources proches du ministère de la santé. Le Maroc a un déficit de 97 161 personnes dans le secteur de la santé, dont 32 387 médecins et 64 774 infirmiers et techniciens. Le ministre de la Santé a présenté ces chiffres devant les membres de la commission des secteurs sociaux, au début du mois de novembre.

En plus des 4 000 personnes qui seront recrutées l’année prochaine, le ministre affirme vouloir encourager la contractualisation avec les médecins du secteur libéral ainsi que l’ouverture sur les compétences et les expertises étrangères.

Le budget 2020 du ministère s’élève à 18,68 milliards de DH. Medias24 note une hausse de 14,5% par rapport à 2019, même si c’est à peine l’équivalent de 1,6% du PIB et 5,8% du budget général de l’État. De la présentation du premier responsable du département de la santé, on peut retenir que les dépenses se présentent comme suit : 15,33 milliards de DH iront au fonctionnement dont 10,9 milliards aux salaires. Et seulement 3,35 milliards iront à l’investissement.

Outre les recrutements de personnel qualifié, le budget permettra l’achat d’équipements pour le fonctionnement des centres de santé mais aussi, le démarrage de la construction des hôpitaux. Compte tenu de ses ressources limitées, le ministère dit mener une politique d’optimisation de la gestion de ses finances.

bladi