Catégories
International

Londres : l’attaque à l’arme blanche considérée comme terroriste, le suspect tué

Londres : l’attaque à l’arme blanche considérée comme terroriste, le suspect tué
La police a abattu un homme vendredi après-midi après une attaque à l’arme blanche dans le centre de la capitale britannique.

Londres : l’attaque à l’arme blanche considérée comme terroriste, le suspect tué
La police a abattu un homme vendredi après-midi après une attaque à l’arme blanche dans le centre de la capitale britannique.

La police londonienne a tiré sur un individu vendredi 29 novembre après une attaque à l’arme blanche dans le centre de la capitale britannique. L’assaillant a été tué. Selon la police, l’homme avait un faux dispositif explosif attaché au corps. Plusieurs personnes ont été blessées. Les autorités disent traiter cet événement comme une attaque terroriste, mais la menace est levée.

Les circonstances de l’incident restent incertaines à ce stade, a indiqué la Metropolitan Police. Le premier ministre Boris Johnson a assuré sur Twitter être «tenu au courant de l’incident». Il a «remercié la police et les services de secours pour leur réaction immédiate». Les États-Unis ont de leur côté condamné cette «terrible attaque», apportant un «soutien total» au Royaume-Uni.

Des blessés graves


Le maire de Londres Sadiq Khan a confirmé que plusieurs personnes avaient été «grièvement blessées», avant de féliciter l’intervention rapide des forces de l’ordre. «Ceux qui veulent nous attaquer et nous diviser n’y parviendrons jamais», a-t-il ajouté. Le maire de Londres a précisé que l’acte était un incident isolé et que la police n’était pas à la recherche de complices.

«La police a été appelée à 13h58 pour une agression à l’arme blanche près du London Bridge», a détaillé sur Twitter la police. «Il semblait y avoir une bagarre en cours de l’autre côté du pont, avec plusieurs hommes attaquant un homme», raconte John McManus, journaliste à la BBC. «La police est arrivée rapidement, dont des policiers en arme, et alors plusieurs coups de feu ont été tirés vers cet homme.» Le célèbre pont, qui enjambe la Tamise, a été bouclé par les forces de l’ordre. Un important dispositif policier a été déployé sur place, empêchant aux passants de s’approcher à moins de 100 mètres du pont, où une dizaine de bus étaient complètement immobilisés. Les bâtiments avoisinants ont été évacués.
«J’ai vu un homme tomber à terre, avec un couteau à côté de lui» après «plusieurs coups de feu», a raconté à l’AFP un homme travaillant dans des bureaux en face du pont. Selon lui, un dispositif d’une dizaine de policiers et de plusieurs chiens a permis de neutraliser le suspect. Une vidéo qu’il a tournée depuis son lieu de travail vers 14h30, visionnée par l’AFP, montre une personne évacuée sur un brancard et une autre, blessée à l’épaule, être accompagnée par des ambulanciers.

Le London Bridge a été le théâtre d’une attaque djihadiste en juin 2017. Des assaillants avaient foncé au volant d’un véhicule sur des passants, avant des attaques au couteau dans le quartier de Borough Market. Début novembre, le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé, passant de «grave» à «substantiel», le risque d’un attentat étant désormais considéré comme «probable», et non « hautement probable », avait annoncé la ministre de l’Intérieur Priti Patel.

Le Figaro avec AFP

Share this