Mauritanie – Boidiel : Ghazouani « demandait un 3e mandat » pour Aziz

Le candidat Mohamed Ould El Ghazouani préside un meeting populaire dans la ville de Rosso, capitale de la willaya du Trarza
Le candidat Mohamed Ould El Ghazouani préside un meeting populaire dans la ville de Rosso, capitale de la willaya du Trarza

L’actuel président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani aurait fait campagne en faveur d’un troisième mandat, interdit par la Constitution, pour son prédécesseur Mohamed Ould Abdel Aziz, selon Boidiel Ould Houmeid, parlementaire et vice-président du parti au pouvoir Union Pour la République (UPR).

Lors d’une conférence de presse ce vendredi à Nouakchott, Boidiel a indiqué avoir rencontré Mohamed Ould Ghazouani sur demande de ce dernier qui voulait ajouter sa signature à celles des autres députés favorables à un troisième mandat pour Ould Abdel Aziz.

La rencontre entre les deux hommes a eu lieu à Keur Macène (Sud-ouest) en présence de deux généraux de l’Armée, selon Boidiel qui a affirmé avoir décliné l’offre de Ould Ghazouani pour ne pas « tripatouiller la Constitution et violer la loi ».

Boidiel Ould Houmeid est également revenu sur le différend opposant le président Mohamed Ould Ghazouani à son prédécesseur Mohamed Ould Abdel Aziz pour le contrôle du parti au pouvoir. « Un parti ne se réfère pas à une personne, mais à des principes et aux textes », a-t-il dit, ajoutant que « le dernier mot revient au congrès du parti, son instance suprême ».

Al-akhbar