Jeune Afrique publie les détails du tête-à-tête entre Ghazouani et Aziz

Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani
Mauritania's out-going President Mohamed Ould Abdel Aziz (R) and newly elected Mauritania's president Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani attend the swearing-in ceremony, at a conference center in Nouakchott, on August 1, 2019. - Mauritania, roiled by a history of military coups and upheaval, saw its first transfer of power between elected leaders on August 1, 2019 as President Mohamed Ould Abdel Aziz handed over to his successor. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani was sworn in at a conference centre near the capital Nouakchott before a crowd of 5,000 people. (Photo by Seyllou / AFP)

Le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani a eu de longs entretiens avec l’ex-président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.

La rencontre s’est déroulée au domicile de ce dernier à Nouakchott, révèle le magazine « Jeune Afrique », selon lequel, ce tête-à-tête a duré 3 heures d’horloge.

Ghazouani a exprimé à son interlocuteur au cours de cet entretien, qui s’est déroulé après la prière du vendredi passé, sa volonté de devenir la référence pour l’Union pour la République (UPR), en tant que Chef de l’Etat et de la majorité.

Ce qu’il avait d’ailleurs dit avant d’être élu aux commandes du pays, en exprimant sa volonté de se débarrasser de l’étiquette de Medvedev, que certains lui collent.

Aziz a assuré dans sa réponse à Ghazouani, qu’il n’accepte pas de jouer le rôle du plan B.

L’entretien entre les deux hommes avait porté aussi sur une réunion qui se tiendra dans la soirée entre Ghazouani et son cercle de collaborateurs hostiles à Aziz dont son Dircab, le Premier ministre et le ministre de l’intérieur, respectivement Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya et Mohamed Salem Ould Merzoug.

Ghazouani a demandé à cette dernière troïka au cours de ladite réunion de cesser ses attaques contre son prédécesseur, indique Jeune Afrique dans un article encore inaccessible aux non abonnés.

Par Al-akhbar,

Traduit de l’Arabe par Cridem

Spread the love
  • Yum