Le ministère de la Santé constate des manquements graves et procède à la fermeture de plusieurs pharmacies

Le ministère de la Santé constate des manquements graves et procède à la fermeture de plusieurs pharmacies
Le ministère de la Santé constate des manquements graves et procède à la fermeture de plusieurs pharmacies

Le ministère de la Santé vient d’ordonner la fermeture de plusieurs pharmacies privées à Nouakchott. Cette décision fait suite à un examen effectué par l’Inspection générale de la santé qui a  permis de constater  de nombreuses violations autres que la distance et des manquements graves vis-à-vis de la législation en vigueur.

 «Il a été confirmé que pour les pharmacies fermées de nombreuses irrégularités autres que la distance ont été constatées. Pas de pharmaciens, pas de techniciens de santé, les médicaments sont vendus sans aucun conditionnement et c’est donc la raison principale pour laquelle la fermeture a été décidée», a un indiqué le chargé de la communication, le Pr Abdel Ghader Ould Ahmed.

Il a ajouté que les pharmacies des hôpitaux disposent des grandes quantités de médicaments pour répondre à toute demande dans l’intérêt des populations et que pour le ministère la loi est irréversible, conclut le chargé de la communication.