Les travaux de la huitième réunion des experts des États du dialogue 5+5 ont démarré ce mardi

Les travaux de la huitième réunion des experts des États du dialogue 5+5 ont démarré ce mardi
Les travaux de la huitième réunion des experts des États du dialogue 5+5 ont démarré ce mardi

Les travaux de la huitième réunion des experts des pays membres du Forum de la Méditerranée occidentale du Dialogue 5 plus 5 des ministres de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur ont démarré mardi à Nouakchott.

Cette réunion constitue un espace propice et efficace pour la coopération entre les pays participants dans des domaines jugés aujourd’hui essentiels pour le développement durable et pour le rapprochement des peuples.

A l’ouverture des travaux de cette réunion, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des technologies de l’information et de la communication, Dr Sidi Ould Salem, a souligné l’importance de cette rencontre pour sa contribution au développement de la recherche scientifique et de l’innovation à travers l’échange des expériences entre les experts.

Il a félicité l’Italie pour le travail qu’elle a réalisé au cours de sa présidence de cet espace qui a été couronné cette année par la quatrième conférence ministérielle des Etats du Dialogue 5+5 dont les travaux ont abouti à la déclaration de Rome comprenant le programme 2019-2021.

Il a ajouté que les participants vont se plancher durant deux jours sur le plan d’actions issu de la déclaration de Rome en vue de la mise en œuvre de ce programme qui ne manquera pas de développer l’espace scientifique et technologique commun de la zone.

Il a indiqué que la Mauritanie à l’instar des pays frères du Dialogue 5+5 compte sur cet espace pour le renforcement de la coopération dans les domaines de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur en vue de la promotion du développement économique durable, de l’intégration sociale et de la création nouvelles opportunités pour les jeunes de la zone, soulignant l’engagement de la Mauritanie a œuvré pour l’atteinte des objectifs attendus.

Enfin, le ministre a loué l’intérêt des partenaires de la Commission européenne, de l’Union du Maghreb arabe et de l’Union pour la Méditerranée qui s’est traduit par l’appui continu à cet espace.

A son tour, le président de l’Université de Nouakchott Al Asriya, Pr. Ahmedou Ould Howba, a salué le niveau du partenariat existant entre les pays du Forum.

Il a précisé que l’objectif du forum est de revitaliser les économies des pays membres pour promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive afin de développer les régions défavorisées et d’améliorer la création d’emplois conformément aux normes internationales du marché du travail.

Il est à noter que le Dialogue 5+5 est un Forum multipartite qui a été créé en 1990 pour coordonner la coopération entre les pays de la Méditerranée occidentale (Mauritanie, Tunisie, Algérie, Libye, Maroc, France, Italie, Malte, Portugal, Espagne) sur les questions d’intérêt commun comme la recherche scientifique, l’innovation et l’enseignement supérieur.

Spread the love
  • Yum