Catégories
Economie

Sous la présidence du Maroc, l’Union Arabe de l’Electricité se restructure et adopte une nouvelle stratégie de développement

Mahyaoui Abdelkrim
L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) accueille le Conseil d’Administration et l’Assemblée Générale de l’Union Arabe de l’Electricité (UAE).
Monsieur Abderrahim El Hafidi, Directeur Général de l’ONEE et Président de l’Union Arabe de l’Electricité a présidé, le 29 janvier 2020 à Tanger, ces deux événements importants de l’Union qui ont connu la participation des Directeurs Généraux des sociétés d’électricité arabes membres de l’UAE.
Ces deux évènements constituent un tournant historique pour le repositionnement de l’UAE dans le paysage énergétique international à travers une nouvelle organisation et l’adoption d’une nouvelle vision pour le développement de sa stratégie.
A l’occasion de cette rencontre, le Conseil d’Administration a adopté une feuille de route pour la mise en place d’actions permettant d’atteindre cette nouvelle vision stratégique de l’Union. Cette feuille de route résulte d’une étude de restructuration qui a été réalisée par un cabinet de renom.
La feuille de route est axée notamment sur l’amélioration de la gouvernance, la modernisation des structures et outils de l’Union et la révision des statuts.
Il s’agit d’un nouveau modèle de développement qui permettra à l’UAE de faire face aux défis imposés par les profondes mutations du secteur électrique, de renforcer son rôle et de marquer sa présence dans le secteur de l’énergie à l’image d’organisations internationales de renommée.
Le Conseil d’Administration a également approuvé plusieurs décisions relatives à sa gestion, notamment le programme de ses activités pour les 5 années à venir, le rapport financier et la modernisation de son site web.
A propos de l’Union Arabe de l’Electricité :
Créée en 1987, l’UAE compte parmi ses membres la majorité des entreprises électriques des pays arabes. Basée à Amman en Jordanie, l’UAE a pour mission principale le renforcement et le développement du secteur électrique dans les domaines de la production, du transport et de la distribution. L’UAE coordonne également les centres d’intérêt des pays membres et joue un rôle de facilitateur des échanges et actions de coopération entre eux.
L’Union compte 19 pays membres à savoir, l’Algérie, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, l’Irak, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, la Palestine, le Qatar, le Soudan, le Sultanat d’Oman, la Syrie, la Tunisie et le Yémen.
Les travaux de l’UAE sont menés par 6 commissions chargées de la planification, de la coordination d’exploitation des interconnexions arabes, des énergies renouvelables, de l’ingénierie et production, des ressources humaines et de la distribution.
hibapress