Catégories
Mauritanie

Les députés apprécient les acquis réalisés et appellent à l’observation de la transparence dans l’exécution des projets de développement

Les députés, réunis vendredi, en séance plénière, ont apprécié les acquis réalisés ces derniers mois et recommandé l’observation de la transparence et de l’honnêteté dans l’exécution des projets de développement.

La plénière, présidée par M. Cheikh Ould Baya, président de l’Assemblée nationale, a été consacrée à la discussion du bilan et des perspectives de mise en œuvre de la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement, présenté, mercredi, devant les députés le Premier ministre, Monsieur Ismaël Bedda Cheikh Sidiya.

Les députés ont évoqué les perspectives prometteuses contenues dans le programme électoral du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et qui sont de nature à opérer un changement de l’état actuel du pays vers situation plus meilleure à tous les niveaux et appelé le gouvernement, chacun en ce qui le concerne, à appliquer ce programme et à le concrétiser sur le terrain, surtout qu’il comporte des solutions pour les difficultés que vive le pays.

Ils ont noté, en particulier, l’intérêt accordé, dans le programme Taahoudaty (mes engagements), à l’amélioration des franges diminues et exclues de la société.

Les députés ont noté avec satisfaction la création d’une délégation générale à la solidarité nationale, Taazour, opérant dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, agence dotée des financements colossaux sur le budget de l’Etat, pour réaliser une impulsion économique par l’injection des investissements dans les domaines qui touchent à la vie quotidienne du citoyen par l’offre des services essentiels.

Au sujet des réalisations en perspectives, les élus ont salué les réalisations démarrées ces derniers mois et en particulier, le programme Ewlewiyatt (priorités) comportant le plus grand nombre de projets simultanés de l’histoire du pays, en application du programme Taahoudaty et en réponse aux besoins les plus pressants des populations, tout comme ils ont salué les programmes d’emploi des jeunes et qui ont permis la création des milliers d’opportunités d’emploi et l’aménagement des superficies agricoles énormes.

Pour faire face au déficit pluviométrique, les députés ont appelé à la mise en œuvre d’un plan d’urgence efficace, afin de remédier aux effets inhérents au déficit pluviométrique de cette année par l’offre des matières essentielles aux collectivités communautaires, surtout dans les milieux rural et semi-urbain par l’offre des aliments de batails à quantités suffisantes et à des prix abordables.

Ils ont insisté sur la nécessité de mettre en œuvre un plan de réduction des produits de première nécessité par la baisse du tarif douanier ou sa suppression sur ces produits, surtout le riz et les produits laitiers, qui sont parmi les produits les plus consommés en Mauritanie.

Les députés ont appelé à l’accélération du train de croissance par le bais de l’exécution des programme de développement avec professionnalisme, crédibilité et transparence et le suivi de leur exécution avec rigueur et sincérité. Ils ont appelé, à cet effet, à l’actualisation et au renforcement de mécanismes de lutte contre la gabegie et à mettre à l’écart toute personne soupçonnée d’y être impliquée.

Ils ont salué l’ouverture politique qu’a connue le pays grâce à la sagesse et à la perspicacité du Président de la République qui a instauré une approche de concertation avec l’ensemble des acteurs de la scène politique dans le pays.

Les députés ont enfin mis en exergue les insuffisances et dysfonctionnements constatés au niveau des infrastructures et les problèmes vécus par les populations dans leurs inscriptions électorales respectives.