Catégories
Economie

la Mauritanie et le Sénégal actent la première phase d’exploitation du gaz (GNL)

Le Sénégal et la Mauritanie ont posé le 4 ème acte significatif de la volonté commune d’exploiter les ressources gazières du projet Grand Tortue Ahmeyim (GTA), plateforme flottante de gaz naturel liquéfié offshore innovante.

Les deux pays ont signé, mardi 11 février à Dakar, en présence du ministre sénégalais du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, et de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdel Vetah, un contrat de vente de production de 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié.

Pour Mohamed Ould Abdel Vetah, par la signature du contrat, les deux pays affirment leur volonté commune de mutualiser les efforts en vue de leur meilleur positionnement sur le marché international du gaz. Même son de cloche du côté de Mouhamadou Makhtar Cissé, ministre sénégalais du Pétrole et des Énergies.

La première phase concernée par la signature du contrat produira 70 millions de m³ cubes de gaz par jour. Ce qui permettra d’avoir environ 500 MW d’électricité pour les deux marchés domestiques (250 MW de chaque côté).

Évoquant les détails techniques de l’exploitation du gaz, le ministre a expliqué : « contrairement au pétrole brut, le gaz naturel ne se stocke pas aisément. Sa forme liquéfiée est stockée dans des conditions coûteuses». Dans les deux cas poursuit-il, ces équipements nécessitent un niveau d’investissement par mètre cube stocké très élevé en comparaison du coût de stockage du pétrole brut.

Dans cette optique, les investisseurs exigent de sécuriser la vente de production avant de financer tout projet de gaz, a précisé l’ex directeur de la Société nationale d’électricité du Sénégal.

Dans l’industrie du gaz, contrairement au pétrole, il faut d’abord trouver le marché avant d’exploiter le gaz, a-t-il conclu.

À noter qu’un appel d’offre international avait été lancé pour l’acquisition du contrat de vente. Par la suite, BP Gas Marketing Ltd, proposant la meilleure offre, a remporté le marché.

Fiche technique du projet GTA

Plusieurs contrats clés d’ingénierie d’avant-projet détaillé (FEED) ont été obtenus en 2018 pour la première phase du développement du projet Grand Tortue Ahmeyim, notamment :

-Navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO) du gaz : TechnipFMC

-Centre GNL/Terminaux marins civils : Eiffage Saipem Consortium.

-Centre GNL/Installations de terminaux : Saipem

-Sous-marin : McDermott et BHGE

L’installation FLNG est conçue pour fournir environ 2,5 millions de tonnes de GNL par an, en moyenne. Le total des ressources en gaz dans le champ est estimé à 15 trillions de pieds cubes.

Ce projet, le premier d’envergure dans le secteur du gaz à atteindre le stade de DFI (FID – Final Investment Déclaration) dans le bassin), devrait fournir du GNL destiné à l’exportation mondiale et à l’usage domestique en Mauritanie et au Sénégal.

Ibrahima Junior Dia

Financial Afrik