Catégories
A la une

Lutte contre le terrorisme : des militaires guinéens dans le programme Flintlock en Mauritanie

Lutte contre le terrorisme : des militaires guinéens dans le programme Flintlock en Mauritanie
Lutte contre le terrorisme : des militaires guinéens dans le programme Flintlock en Mauritanie

Conférence de presse téléphonique, à l’ambassade des USA en Guinée, ce jeudi 13 février portant sur l’exercice militaire contre le terrorisme en cours en Mauritanie, à travers le programme Flintlock 2020. Une conférence animée par l’ambassadeur des USA en Mauritanie, Michael J. Dodman.

Au cours de cette conférence téléphonique portant sur l’exercice militaire conjoint Flintlock 2020 commandité par le commandement des opérations spéciales en Afrique (SOCAFRICA) en Mauritanie et au sahel, qui regroupe dix pays Africains, dont la Guinée. Et aussi les Etats-Unis et la France, il était question pour l’ambassadeur des Etats-Unis en Mauritanie, Michael J.Dodman d’expliquer les relations bilatérales entre les Etats-Unis et la Mauritanie, notamment des mesures pour le développement et des actions diplomatiques, ainsi que le rôle des Etats-Unis pour développer les capacités de forces de sécurité et de défense afin de renforcer la capacité de la Mauritanie et du sahel à gérer les menaces terroristes.

Le programme Flintlock étant un exercice annuel militaire et de maintien de l’ordre public intégré, dirigé par l’Afrique, qui depuis 2005, renforce les forces des principaux pays partenaires en Afrique du nord et de l’ouest, ainsi que les forces d’opérations spéciales occidentales.

” Flintlock est le premier et le plus important exercice annuel des forces d’opérations spéciales du commandement des Etats-Unis pour l’Afrique. Cet exercice vise à renforcer la capacité des principaux partenaires de la région à lutter contre les organisations extrémistes violentes, à protéger leurs frontières et à assurer la sécurité de leurs populations. En outre, l’exercice renforce les partenariats entre les forces d’opérations spéciales africaines, américaines et internationales et les agences d’application de la loi, augmentant ainsi leur capacité à travailler ensemble pendant les opérations multinationales continues et lors des interventions en cas de crise“, a expliqué, l’ambassadeur, Michael J.Dodman.

Quelque 1 600 militaires de plus de 30 nations Africaines et partenaires participeront à Flintlock 2020, a-t-il dit, “dans plusieurs endroits en Mauritanie et au Sénégal du 17 au 28 février 2020″.

Par ailleurs, l’ambassadeur Américain en Mauritanie a indiqué, que la lutte contre les organisations extrémistes violentes et le terrorisme, demande l’approche de toutes les sociétés pas seulement les gouvernements ou l’armées. Avant de se réjouir du bon rapport qui existence entre le gouvernement de la Mauritanie et les Etats-Unis.

De son côté, le chef de la coopération armée entre les Etats-Unis et la Guinée, Major Fadji K Kumapley a rappelé que la Guinée est à sa deuxième participation cette année au programme de Flintlock. Et il a ensuite mentionné que 47 militaires Guinéens sont déployés pour l’opération contre les extrémistes violentes et le terrorisme prévue à partir du 17 février prochain en Mauritanie et au sahel.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22
Mediaguinee