Catégories
A la une

Levée du mandat d’arrêt contre Moustapha Chafi : le coup de maître d’Alassane Ouattara

Nouakchott annule le mandat d’arrêt international contre Mohamed Limam Chafi.
Nouakchott annule le mandat d’arrêt international contre Mohamed Limam Chafi.

Opposant de l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, et en exil depuis des années, Moustapha Chafi, connaît un retour en grâce auprès de Nouakchott après le changement de régime. Une décrispation qui aurait été favorisée par le président Alassane Ouattara.

Selon Jeune Afrique dans sa parution de cette semaine, c’est à la mi-septembre 2019, à Ouagadougou, en marge du sommet de la Cedeao, que Ouattara avait plaidé la cause de son protégé auprès du nouveau président Ould Ghazouani. Ce dernier avait promis que la justice réexaminerait son cas.

Ainsi, quelques heures après l’annonce, le 19 février, de la levée du mandat d’arrêt international visant Moustapha Chafi, Alassane Ouattara, qui suivait personnellement ce dossier, a appelé son homologue Mohamed Ould Ghazouani afin de lui faire part de sa satisfaction, rapporte le magazine.

Le président ivoirien, qui avait accueilli l’ex-éminence grise de Blaise Compaoré à Abidjan en 2014, au lendemain de la chute du chef de l’État burkinabè, lui aurait trouvé une villa du quartier chic des Deux-Plateaux.

Avant de rentrer à Nouakchott, Chafi fera refaire ses papiers mauritaniens à l’ambassade de son pays en Côte d’Ivoire.