Catégories
A la une

Mauritanie : le retour des réfugiés au Sénégal s’invite dans la crise du Coronavirus

Les réfugiés au Sénégal n’en peuvent plus depuis déjà 30 ans. Et la crise sanitaire provoquée par la pandémie du Covid-19 n’est pas pour un retour immédiat malgré leur demande insistante cette semaine.

Après le retour des exilés mauritaniens dont l’opposant homme d’affaire Bouamatou, le retour du fils aîné de l’ancien président Ould Taya ce sont les réfugiés mauritaniens au Sénégal qui demandent leur retour. Ils sont près de 14000 actuellement. Le dernier contingent de réfugiés au Sénégal dont le processus de rapatriement a été interrompu en 2009 par Ould Aziz.

Un lourd dossier humanitaire qui appelle un nouvel accord tripartite entre le Sénégal la Mauritanie et le HCR. C’est un règlement du passif humanitaire qui demande avant tout une volonté politique du président Ould Ghazouani sans laquelle ni le Sénégal ni le HCR ne peut intervenir. Ce qui explique la lenteur des solutions. Dans ce contexte de Coronavirus c’est encore plus délicat. Mais cette détresse des réfugiés est un message envoyé au président mauritanien pour rouvrir le passif humanitaire. C’est l’une des pages les plus sombres de l’histoire du pays.

Près de 120000 négro-mauritaniens ont été déportés au Sénégal et au Mali sous le régime de Ould Taya.A problème politique solution politique.

La balle est dans le camp de Ould Ghazouani dont le défi immédiat est sanitaire avec un deuxième cas qui vient d’être enregistré.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Kassataya