Catégories
A la une Mauritanie

Monsieur Le Président de la République

Par les actes de leadership dont vous venez de faire preuve avec le soutien de tous vous avez posez les fondements de la protection de la Mauritanie contre cette pandémie mondiale.En simple citoyen je vais être très honnête avec vous et ne pas me limitez aux félicitations que vous, les services de santé,de sécurité,nos religieux et hommes d’affaires ,la société civile et tous les autres parfois anonymes citoyens ont tous largement mérités pour avoir pris des bonnes décisions et démarches au moment opportun et dès le début de cette crise.Toutes fois vous devez comprendre que la panoplie des décisions prises a des conséquences parfois graves sur certains secteurs formels et non formels tels que les petits métiers de vendeurs ou vendeuses ,restaurants,cafés ,transport et beaucoup d’autres activités qui ne peuvent fonctionner sans ces mêmes « activités interdites » je pense aux réparateurs des pneux ou petits commerçants sans un restaurant à côté à titre d’exemple.Vous convenez que le stress de la pandémie reduit les mouvements des populations et partant les petits services créer par le circuit même de la mobilité. Sans les fêtes nocturnes et de cérémonies (couvre feu oblige) comment nos griots ou musiciens ,cameramans, nos tapeurs de tambours , nos locataires de salles de fêtes, les vendeurs et les vendeuses de voiles et boubous les teinturières, nos revendeurs de cartes téléphoniques ,de lait ou de méchouis et qui ne vivent que de jours en jours…pourront nourrir leurs familles ..D’autres petites entreprises formelles fermées ne pourront plus payer mêmes les charges fixes pour ne pas avoir prévue cette situation et ne sont couvertes par aucun système d’assurance ou de soutien il va falloir y penser et donner des solutions sinon plusieurs centaines tomberont en faillite.Devant cette désolation généralisée où est notre ministre des finances ou celui de l’économie quel rôle et qu’elles stratégies bien élaborées et expliquées sur les écrans pour rassurer les micro et petites entreprises…Je ne vous apprends pas que les personnes handicapées ou sans domicile fixe sont également des victimes silencieuses du dispositif imposé pour la protection de notre peuple où est la Ministre des affaires sociales dont l’hinterland est ici plus qu’élargie avec dans changements de cibles.Ils se trouvent Mr le Président que plusieurs milliers de familles en Mauritanie ne peuvent se procurer de l’eau de javel,du savon,de produit désinfectant, de masques et ne disposent d’aucun stock alimentaire à la maison. Je constate également que le gouvernement veut coûte que coûte piloter cette pandémie seul sans associer les élus ,les experts indépendants et la société civile spécialisée.La gestion de l’information et la communication est une autre catastrophe à gérer rapidement .C’est ainsi que tous les biens ou commandes en soins en produits d’analyse de diagnostic de lits supplémentaires, d’hôpitaux de campagnes pour se préparer ne font l’objet d’aucune communication sur les aspects de planification ou de solution d’hébergements .Aucune formation des ong pour leurs implications dans les programmes de sensibilisation ou d’aides aux services de santé ou a leurs familles.Ma contribution ici n’a pas pour vocation de critiquer un travail excellent jusqu’ici mener mais c’est surtout et en toute occurrence pour attirer votre attention sur vos cibles réelles d’exclus et objet de vos engagements pendant notre campagne que je ne veu voir occulter et qui sont les victimes collatérales majoritaires …

Mohamed Lemine El Houssein