Catégories
A la une

Macron : « Le confinement total apporterait plus de maux que de guérisons »

Le président de la République Emmanuel Macron. AFP/Ludovic MARIN
Le président de la République Emmanuel Macron.
 AFP/Ludovic MARIN

Le président a questionné ce lundi matin les autorités morales et religieuses du pays au sujet de la sauvegarde de la cohésion sociale et de la démocratie.

« Unis pour faire face ». Derrière son clavier et son écran d’ordinateur ce lundi matin, le grand rabbin de France Haïm Korsia rappelle à sa douzaine d’interlocuteurs réunis par audioconférence, dont le président de la République, la devise de l’armée de l’air dont il fut longtemps l’aumônier général. Celle qui lui tient tant à coeur. Celle-là même qu’il invoque quand il s’exprime au sujet de la lutte contre le terrorisme, pour appeler à ce que la menace, ainsi que la peur qu’elle engendre, ne disloque pas définitivement la société. Questionner la cohésion sociale du pays, analyser le pendant et préparer l’après : telle était l’objectif du tour de table virtuel qui rassemblait les « autorités morales et religieuses » du pays en pleine crise sanitaire causée par le Covid-19. 

« Autour » d’Emmanuel Macron et du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner se sont donc retrouvés les représentants des cultes : le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le président de la Conférence des évêques de France Éric de Moulins-Beaufort, le président du Conseil français du culte musulman Mohammed Moussaoui, le président de l’Union Bouddhiste de France Olivier Reigen Wang-Genh et le métropolite orthodoxe Emmanuel Adamakis.  

L Express Politique