Catégories
Mauritanie

Le discours du Président suscite une grande satisfaction dans les milieux des observateurs et des nécessiteux

Comme attendu, avant même l’émergence de la pandémie du Covid-19, qui dérange désormais le sommeil des dirigeants du monde entier, le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani est apparu ce mercredi 25 mars courant dans la soirée, dans son discours, en Guide éclairé, fidèle à ses principes, ses engagements et son programme de réforme.

Aujourd’hui il est incontestablement le président de tous, suscitant dans les milieux des observateurs et les nécessiteux, aussi bien la satisfaction que la foi dans un avenir radieux, où le bien être, la cohésion sociale, l’unité nationale et le développement règneront dans les quatre coins du pays.

La création d’un Fonds spécial de solidarité sociale et de lutte contre le coronavirus et la mobilisation des ressources nécessaires que cela nécessite ainsi que son affection vers des activités connexes, sécurisent positivement la situation actuelle des citoyens, en particulier des groupes vulnérables et des citoyens à bas revenus.

Et pour que le fonds ne reste pas un simple projet en attente de financement des partenaires, le président a annoncé tout de suite l’allocation de l’Etat d’une contribution de 25 milliards MRO destinés à financer les actions suivantes :

1. L’acquisition de quantités de médicaments, de matériels et d’équipement sanitaires qui répondent aux besoins du pays pour faire face à la pandémie.

2. L’allocation d’un montant de 5 milliards MRO à l’appui de 30 mille familles pauvres parmi celles dont les chefs de ménage sont des femmes, les personnes du troisième âge et les personnes vivant avec un handicap, et dont la majorité réside à Nouakchott. Ceux-ci recevront une aide financière mensuelle pendant trois mois.

3. La prise en charge par l’Etat, pour le reste de l’année, de l’ensemble des impôts et taxes douanières sur les importations de blé, d’huile, de lait en poudre, de légumes et de fruits.

4. La prise en charge par l’Etat, pendant deux mois, des factures d’eau et d’électricité des familles pauvres.

5. La prise en charge par l’Etat, pour le reste de l’année, des frais de consommation d’eau dans les villages.

6. La prise en charge par l’Etat, pendant deux mois, de toutes les taxes municipales liées aux activités informelles.

7. La prise en charge par l’Etat, pour le reste de l’année, de toutes les taxes appliquées aux chefs de ménages qui travaillent dans le secteur de la pêche artisanale.

L’atmosphère de grande mobilisation pour faire face au Coronavirus  ainsi que pour empêcher, coute-que-coute, vaille-que-vaille, toute propagation de la pandémie dans le pays ont joué un rôle fondamental dans l’accélération de la mise en œuvre du programme du président Ghazouani destiné aux démunis et aux nécessiteux parmi les citoyens.

Ceci en bien sachant que les ressources allouées à ce fonds n’impacteront pas les projets sociaux et de développement programmés cette année et dont le rythme d’exécution sera accéléré pour accompagner de façon efficace les impératifs de la situation actuelle.

alwiam.info