Catégories
A la une

Coronavirus : Réaction de la députée Kadiata Malick Diallo au discours de MCG

Comme certainement chacun d’entre vous, je mesurais la gravité de la situation que nous vivons en ces moments de pandémie de coronavirus, mais franchement deux événements qui se sont produits aujourd’hui m’ont réellement secouée :

1-le décès de notre compatriote en France, un ressortissant de Boghé, un militant politique très engagé, un homme de culture distingué Cheikh Oumar Ba (Paix à son âme) du fait du coronavirus ;

2- l’annonce d’un 3e cas de coronavirus dans notre pays qui est un Mauritanien, cas complètement différent des deux premiers (étrangers qui ont peu de contacts).

Avec ces deux événements, la réalité de la situation est devenue plus évidente encore.

J’ai réécouté et relu le discours à la nation d’hier du Président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani (MCG).

Son discours intervient après une semaine de mobilisation et de prises de mesures sécuritaires sanitaires, salutaires dans la lutte contre le virus responsable de cette pandémie.

À l’instar de beaucoup de Mauritaniens, je trouve que le Président a annoncé des décisions très importantes et concrètes.

Nous devons avant tout nous féliciter de l’approche qui a consisté à consulter beaucoup de personnalités (politiques, syndicalistes, de la société civile) dans la gestion d’une situation aussi grave qui demande une mobilisation générale, une unité d’action et un grand esprit de sacrifice de l’ensemble des citoyens.

Le Président de la République a pris en considération très certainement les suggestions qui lui ont été faites et qui recoupent les préoccupations de tous les mauritaniens.

Ces décisions bien qu’importantes ont besoin d’être complétées dans certains aspects mais elles demandent surtout une mise en application conséquente avec la transparence requise pour espérer arriver aux résultats escomptés.

La première mesure importante consiste à apporter un soutien financier pendant trois mois à 30.000 foyers nécessiteux. Il me semble important d’envisager le plus rapidement possible d’étendre cette mesure à un plus grand nombre. En effet, sur la base des statistiques officielles, le nombre de pauvres est de près de 1.400.000, soit plus de 215.000 ménages (foyers). Il se pose ensuite le problème de l’identification réelle de ces foyers (pauvreté plus répandue en milieu rural)

Que fera-t-on des mauritaniens qui vivent au jour le jour et qui se trouvent dans l’impossibilité de gagner leur pain quotidien du fait des mesures de restrictions nécessaires pour contenir la propagation du virus.

La deuxième mesure importante annoncée par le Président consiste à faire supporter à l’Etat les taxes et droits des douanes sur certaines denrées alimentaires, cette décision salutaire pourrait  ne pas servir les citoyens si on ne fixe pas les prix de ces denrées et en exiger le respect scrupuleux au niveau de la vente.

Enfin tout le monde sait que cette crise sanitaire va provoquer une crise économique grave, L’Etat doit donc dès maintenant engager la réflexion sur les mesures nécessaires à prendre  dans ce domaine (conséquence sur les entreprises, l’emploi etc.) dans la période durant et après la pandémie.

Pour vaincre le coronavirus:

#Respectons Les Mesures De Sécurité Sanitaires

#Restons Chez Nous

#Lavons Nous Régulièrement Les Mains Avec DuSavon

#Soutenons Nos Compatriotes Nécessiteux

La députée

Kadiata Malick Diallo

Facebook