Catégories
Sport

La Mauritanie devient le 189e pays à ratifier la Convention de l’UNESCO

Montréal, le 17 avril 2020 – L’Agence mondiale antidopage (AMA) est heureuse d’annoncer que la République islamique de Mauritanie (Mauritanie) est devenue le 189e État partie à ratifier la Convention internationale de l’UNESCO contre le dopage dans le sport (Convention de l’UNESCO). Il ne reste désormais que six pays dans le monde qui n’ont pas ratifié la Convention de l’UNESCO.

« L’AMA est heureuse d’accueillir la Mauritanie au sein de la communauté du sport propre, a déclaré le président de l’AMA, Witold Bańka.

En ratifiant cette Convention, le pays rejoint 98 % des gouvernements du monde qui ont déjà manifesté leur engagement envers le mouvement antidopage. »

« Nous aimerions souligner en particulier les efforts déployés par le ministre des Sports de la Mauritanie afin d’en arriver à cette ratification. Ceci est une étape positive pour le sport dans ce pays, qui cherche à développer davantage son organisation nationale antidopage tout en restant un membre important de l’Organisation régionale antidopage de la Zone 1 d’Afrique. L’Agence continuera d’aider et d’appuyer la Mauritanie dans la planification, le développement et la mise en place de l’infrastructure nécessaire à un programme antidopage durable et efficace. »

Adoptée le 19 octobre 2005, la Convention est l’instrument juridique par lequel les gouvernements formalisent leur engagement envers la lutte contre le dopage dans le sport. Elle permet aux gouvernements d’harmoniser leurs politiques nationales avec le Code mondial antidopage et de coordonner ainsi les règles régissant la lutte contre le dopage dans le sport et la législation publique. Selon les standards de l’UNESCO, cette Convention a été rédigée, adoptée et ratifiée en un temps record.

Consultez la liste des pays qui ont ratifié la Convention de l’UNESCO.

FrancsJeux.com