Catégories
International

Coronavirus en Afrique : L’Algérie devrait avoir le 2e plus grand nombre de contaminations

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué dans une étude préventive que l’Algérie devrait avoir le deuxième plus grand nombre de contaminations en Afrique et l’un des trois pays à risque, a rapporté hier vendredi le journal britannique The Guardian

Réalisée par le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique et publiée dans la revue britannique BMJ, l’étude indique que seul le Nigeria devrait dépasser l’Algérie

en termes de nombre de contaminations sur le continent africain, alors que le Nigeria compte près de 200 millions d’habitants.

Les grands pays africains, dont le Cameroun, l’Afrique du Sud et l’Algérie, seraient les plus à risque, tandis que le Nigéria devrait enregistrer le plus grand nombre d’infections dans l’ensemble, suivi par l’Algérie et l’Afrique du Sud, précise la même source.

Près d’un quart de milliard de personnes dans 47 pays africains seront affectés par le coronavirus au cours de la prochaine année, , selon la même étude qui prédit un taux de transmission et de propagation virale plus faible à travers le continent qu’ailleurs, entraînant jusqu’à 190 000 décès.

Mais les auteurs avertissent que l’augmentation associée des admissions à l’hôpital, les besoins en soins et «l’impact énorme» sur des services tels que la vaccination et la maternité, vont submerger les services de santé déjà étirés.

Selon le modèle, environ un sur quatre (22%) du milliard de personnes dans les pays étudiés serait infecté au cours de la première année de la pandémie. En effet, le modèle mathématique de l’OMS a étudié 47 pays et s’attend à ce que plus d’un cinquième (22%) des Africains contractent COVID-19, un chiffre total d’environ 264 millions.

Parmi ces infections, jusqu’à 44 millions de personnes manifesteront des symptômes de COVID-19 et jusqu’à 5,5 millions seront probablement admises à l’hôpital, indique la même étude qui précise qu’environ 140 000 personnes exprimeraient des symptômes graves de COVID-19, dont 89 000 deviendraient gravement malades.

En conséquence, quelques 150 000 vies seraient perdues, mais ce chiffre pourrait atteindre 190 000, selon les estimations. Cependant, les petits pays, dont Maurice, sont probablement les plus vulnérables, tandis que les pays à faible densité de population, comme le Niger, la Mauritanie et le Tchad, le sont moins, selon les résultats de l’étude.

Par habitant, Maurice, les Seychelles et la Guinée équatoriale sont susceptibles d’avoir le plus grand nombre de cas. L’étude précise par ailleurs que le taux de mortalité par infection en Afrique est de 0,06%, contre environ 0,1% ailleurs.

Par Ouramdane Mehenni -16 mai 2020 / 15 :54

SourceURL:https://www.algerie-eco.com/2020/05/16/coronavirus-en-afrique-lalgerie-devrait-avoir-le-2e-plus-grand-nombre-de-contaminations/

Laisser un commentaire