Catégories
Mauritanie

Arnaque aux lots d’habitation: les malfrats piégés

Une bande composée de trois malfrats a été arrêtée ce dimanche matin (17 mai) aux environs de midi au centre ville à quelques encablures de l’immeuble BMCI. Les bandits se faisaient passer pour des agents de l’Agence du Développement Urbain (ADU) et procédaient à des enregistrements de potentiels candidats pour l’obtention de terrains à usage d’habitation.

Les faux agents de l’ADU réclamaient à leurs victimes 1000 MRU contre un reçu qu’ils leur faisaient croire qu’elles peuvent faire valoir à la direction générale de l’agence du développement urbain pour obtenir un providentiel lot habitable. Plus de cent femmes de la moughataa de Dar Naim ont été copieusement arnaquées par les bandits. Il a fallu que l’une des victimes ayant eu des soupçons sur la crédibilité du mode opératoire de la bande, qui opère généralement le soir ou les jours non ouvrables, pour que les femmes décident de saisir S.E. une militante des droits humains qui alerte la police. En collaboration avec les victimes,  les policiers organisent un guet apens aux bandits en leur faisant croire à un groupe de postulants désirant s’enregistrer. Appâtés par leurs coups passés qui leur ont permis d’engranger un argent illicite mais providentiel en ces temps exceptionnels,  les voyous se jettent bêtement dans les filets de la police qui les attendait de pied ferme embusquée à quelques dizaines de mètres du lieu du rendez-vous.

lecalame.info