Catégories
Mauritanie

Le ministre du Développement rural supervise le démarrage des opérations d’acheminement de la production de légumes

Le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein, a supervisé lundi soir, dans la ville de Rosso, le démarrage des opérations d’acheminement de l’excédent de la production locale de légumes vers les marchés de Nouakchott.

Cette mesure, en vertu de laquelle le Ministère se charge des frais de transport et de stockage des légumes, est réalisée dans le cadre des efforts des pouvoirs publics pour l’appui des agriculteurs et leur encouragement à produire davantage.

C’est ainsi que 80 à 100 tonnes de légumes seront acheminées quotidiennement, via des bus, à destination des divers marchés de la capitale Nouakchott.

Dans une déclaration à l’AMI, le ministre du Développement rural a précisé que cette opération porte sur le transport de l’excédent des légumes qui ont été produits cette année dans les wilayas du Trarza et du Brakna vers les marchés de la capitale. Ce qui constitue un soutien aux agriculteurs et un encouragement à augmenter leur production potagère, de manière à impulser leur apport à l’économie, en exécution du programme du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani « Taahoudati ».

Il a affirmé que cet appui sera supervisé et géré par les autorités administratives régionales, ainsi que les services compétents relevant du département.

Il a souligné que sa visite de la wilaya du Trarza lui a permis de s’informer au sujet des chantiers lancés par le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani dans le secteur agricole, en particulier ceux qui portent sur l’aménagement de plus de 5.000 ha durant le mandat actuel, pour s’enquérir sur le niveau d’exécution et le respect des délais impartis.

Le ministre a indiqué que l’avancement des travaux suscite sa satisfaction, étant donné que l’exploitation de certaines de ces terres et de ces installations agricoles aura lieu à la saison prochaine. Il en résultera une hausse de la campagne agricole 2020-2021 de 12.000 nouveaux ha de champs irrigués (rizières), ce qui équivaut à une nouvelle hausse de la production de riz de 70.000 tonnes et une couverture de 33% de nos besoins en la matière.

Il a ajouté que le programme d’aménagement de 5.000 ha se poursuit, ce qui permettra d’atteindre l’autosuffisance pour cette denrée à l’horizon 2021-2022, en termes de qualité requise, suivant une procédure technique : la mise à disposition de grains de qualité supérieure, des campagnes de sensibilisation agricole, des politiques qui profitent aux agriculteurs et aboutissent à la hausse de la production, la garantie de prix compétitifs conformes au pouvoir d’achat du citoyen. Telles sont les raisons du soutien du secteur par l’État.

Le ministre du Développement rural a présenté les procédures de restauration et de réhabilitation de la ferme de la plaine Boghé, qui étaient auparavant médiocres, pour que cette plaine soit incluse dans la prochaine campagne d’hivernage, car l’eau a été drainée à travers les canaux.

Il a révélé que, conformément aux orientations du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le Ministère du développement rural a entamé les projets de Rkiz et de la plaine de Boghé. Ainsi, le projet de Rkiz sera parachevé au cours de la prochaine campagne, compte tenu de l’avancement des travaux et de la qualité de sa mise en œuvre conformément aux normes techniques contenues dans le cahier des charges. Il a précisé que l’affluent Laoueija sera exploité pour alimenter cette zone en eau d’irrigation, ce qui ajoutera 4.800 hectares à Rkiz.

La cérémonie de démarrage s’est déroulée en présence du wali du Trarza, M. Moulay Brahim Ould Moulay Brahim, et des autorités administratives, sécuritaires et municipales de la ville de Rosso.