Catégories
Santé

La secrétaire générale du ministère de la Santé a procédé à l’inauguration de deux stations de production d’oxygène médical,

Dans une allocution qu’elle a prononcée à cette occasion, la secrétaire générale du ministère de la Santé, Dr Halima Yahya Ba s’est déclarée réjouie de réceptionner ces stations de production d’oxygène, faisant observer qu’en cette période de crise sanitaire majeure de covid-19, la disponibilité d’oxygène médical en quantité suffisante constitue un facteur décisif dans la prise en charge des malades.

La secrétaire générale du ministère de la Santé, Dr Halima Yahya Ba, a procédé, ce samedi, à l’inauguration de deux stations de production d’oxygène médical, installées au Centre Mère et Enfant et à l’Institut national d’hépatologie et de virologie.

Chaque station est composée d’une unité, d’une capacité de 214 litres par minute comportant deux lignes de production qui fonctionnent alternativement pour fournir, chacune, 500 litres d’oxygène comprimé à l’état pur, d’unité de production d’oxygène médical à haute densité avec une capacité de 40 litres/heure et d’une unité d’aspiration des liquides

Dans une allocution qu’elle a prononcée à cette occasion, la secrétaire générale du ministère de la Santé, Dr Halima Yahya Ba s’est déclarée réjouie de réceptionner ces stations de production d’oxygène, faisant observer qu’en cette période de crise sanitaire majeure de covid-19, la disponibilité d’oxygène médical en quantité suffisante constitue un facteur décisif dans la prise en charge des malades. Cette centrale permettra de produire in situ et en toute autonomie l’oxygène nécessaire aux patients. Ainsi donc, a-t-elle précisé, l’hôpital devient son propre fournisseur à partir d’une matière première gratuite et illimitée : l’air.

Dr Halima Yahya Ba a recommandé aux utilisateurs de la centrale de veiller à sa maintenance pour qu’elle puisse continuer à fonctionner encore pendant de nombreuses années.