Catégories
A la une

Le Président Issoufou Mahamadou à Nouakchott pour prendre part à un Sommet du G5 Sahel

Ce sommet, qui se tiendra six mois après celui de Pau (France), verra la participation des Chefs d’États des pays du G5 Sahel et de France, mais aussi celle du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, et de Louise Mushikiwabo, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie.
Il est également annoncé la participation de trois Chefs d’État européens, notamment la Chancelière de l’Allemagne Angela Merkel et le Président du Conseil italien Josep Conté par visioconférence, et celle, en présentiel, de Pedro Sanchez, le Premier Ministre espagnol.

Niamey, 30 juin (ANP) – Le Président de la République Issoufou Mahamadou a quitté Niamey, ce mardi 30 juin 2020, à destination de Nouakchott en Mauritanie, où il participera le même jour au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres du G5 Sahel.
Le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur et M. Issoufou Katambé, Ministre de la Défense Nationale.


Ce sommet, qui se tiendra six mois après celui de Pau (France), verra la participation des Chefs d’États des pays du G5 Sahel et de France, mais aussi celle du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, et de Louise Mushikiwabo, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie.
Il est également annoncé la participation de trois Chefs d’État européens, notamment la Chancelière de l’Allemagne Angela Merkel et le Président du Conseil italien Josep Conté par visioconférence, et celle, en présentiel, de Pedro Sanchez, le Premier Ministre espagnol.
Au programme, apprend-on, trois points y seront discutés. Un volet opérationnel, afin de « consolider les succès militaires » enregistrés grâce à la mise en œuvre des décisions de Pau. Il sera également question de la mobilisation de la communauté internationale pour le financement de l’opération Takuba qui manque encore de partenaires, alors que, sur le plan de développement, la « Coalition pour le Sahel », lancée à Pau, doit soutenir des projets plus ciblés, plus visibles et plus efficaces.
Le G5 Sahel, note-t-on, est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité, créé lors d’un sommet tenu du 15 au 17 février 2014 par cinq États du Sahel que sont la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.
Il a son Secrétariat permanent basé à Nouakchott en Mauritanie. Le poste de Secrétaire permanent est confié au Niger.
AAM/KPM/ANP-00149 Juin 2020

Laisser un commentaire