Catégories
Mauritanie

Le rapport de la CEP transmis au ministre de la justice: On attend la suite

Il a fallu aux députés deux jours pour discuter de ce rapport autour duquel les rumeurs les plus fantaisistes sont entretenues et qui constitue pour certains milieux un baromètre pour savoir jusqu’où les nouvelles autorités sont capables d’aller dans leur volonté maintes fois réitérée de faire rendre compte à tous les responsables impliqués dans des opérations de mauvaise gestion durant les onze années du pouvoir (2008 /2019) de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Les présidents des groupes parlementaires de l’assemblée nationale ont signé la proposition de recommandation du transfert du rapport final de la commission d’enquête parlementaire au ministre de la justice pour le transmettre aux autorités judiciaires compétentes.

Il a fallu aux députés deux jours pour discuter de ce rapport autour duquel les rumeurs les plus fantaisistes sont entretenues et qui constitue pour certains milieux un baromètre pour savoir jusqu’où les nouvelles autorités sont capables d’aller dans leur volonté maintes fois réitérée de faire rendre compte à tous les responsables impliqués dans des opérations de mauvaise gestion durant les onze années du pouvoir (2008 /2019) de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz. En tout cas,  selon les premières impressions que donne la lecture des conclusions de ce rapport,  la période précitée a été une véritable « épopée  » de saccage systématique et de vol organisé des ressources nationales. Selon une source citée par le site Essahraa.net,  les présidents des groupes ont signé le transfert du rapport à l’exception de son aspect relatif aux dossiers relevant de la compétence de la Haute Cour de Justice. La CEP a remis son rapport à la présidence du conseil de l’assemblée nationale en demandant l’annulation ou la renégociation de certaines affaires et le transfert d’autres à la justice.

lecalame.info

Laisser un commentaire