Catégories
Mauritanie

Le Président de la République a adressé mercredi, un discours à la nation

Pour faire face aux défis et contraintes post covid-19, le Président de la République a annoncé le lancement d’un nouveau programme économique global avec un financement de deux cent quarante milliards MRO, sur ressources propres de l’Etat, parallèlement aux projets, sur différents plans, en cours d’exécution.

Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a adressé, mercredi, un discours à la nation dans lequel il a précisé que les forces vives : partis politiques, organisations de la société civile et organes de presse doivent jouer leur rôle en matière de surveillance, du contrôle et d’évaluation, en contribution à l’ancrage des règles institutionnelles et de la bonne gouvernance.


Le Président de la République a annoncé : «dans le cadre de la mise en œuvre du pacte électoral sur la base duquel nous avons gagné votre confiance, nous avons déployé des efforts gigantesques, en vue de concrétiser les visées et objectifs de notre politique générale dans ses différents dimensions et niveaux, au cours de la dernière période».

Le Président de la République a également souligné l’ampleur des projets et programmes en cours de réalisation afin de combattre toutes les formes d’exclusion et de marginalisation. Mais aussi d’assurer l’accès aux services de base et le soutien des systèmes sanitaire et éducatif, ainsi que les efforts déployés dans la consolidation de l’unité nationale, le renforcement de la cohésion sociale, ainsi que dans l’apaisement de la vie politique, la construction de l’Etat de droit et des libertés et la restauration des règles de bonne gouvernance.

«Malgré la propagation de la Covid-19, au début de cette année, et ses multiples conséquences locales et mondiales, l’exécution des projets se déroule à un rythme acceptable».

Il a cependant indiqué que celle-ci a eu des effets négatifs profonds sur l’état général de l’économie nationale, notamment une contraction du PIB, avec ce que cela implique comme diminution des recettes fiscales et accroissement des dépenses, ce qui a entrainé l’augmentation du déficit budgétaire.

Pour faire face aux défis et contraintes post covid-19, le Président de la République a annoncé le lancement d’un nouveau programme économique global avec un financement de (240) deux-cents-quarante milliards MRO, sur ressources propres de l’Etat, parallèlement aux projets, sur différents plans, en cours d’exécution.

«Le programme, dont l’exécution se fera sur une durée de 30 mois, vise à réunir les conditions nécessaires pour une renaissance économique, suivant une approche participative qui renforce l’efficacité économique du secteur privé, et qui est de nature à créer davantage d’opportunités d’emploi et de permettre l’exploitation optimale de nos ressources naturelles dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et des pêches».