Catégories
A la une

La dinde déplumée Aminatou Haidar fait à nouveau parler d’elle

La « Gandhi du Sahara occidental » met en garde contre le risque de guerre
Aminetou Haidar

La dinde déplumée Aminatou Haidar fait à nouveau parler d’elle

Elle n’en demandait pas tant de ses compères polisariens la dameAminatou Haidar pour s’assurer une tribune auprès de la presse algérienne suite à la tentative ratée de blocage du passage de Guerguerat, à la frontière marocco-mauritanienne.

Réagissant à l’échec d’une poignée de polisariens de fermer ce poste frontière,Haidar Aminatou vient de faire un nouvelle appel du pied à ses tuteurs que sont les Généraux algériens et le polisarien Brahim Ghali en demandant, le 1er août 2020 sur son compte tweeter, la fermeture du passage frontière de Guerguerat touts’interrogeant sur le rôle de la MINURSO .

Mieux, dans son délire, cette dinde déplumée d’Aminatou Haidar, alliée polisarienne à la solde des responsables algériens et résidant en territoire marocain, s’est permis de déclarer que le poste frontière de Guerguerat n’était ni plus ni moins qu’un passage principale de la drogue marocaine et autres crimes frontaliers. Non mais on rêve !

Pour rappel, deux évènements ont pointé du doigt les hauts responsables algériens dans un trafic de cocaïne à grande échelle.

Le premier a été mis à nu après qu’un boeing en provenance du Venezuela se soit écrasé, le 05 novembre 2009, près de Gao, au Mali, après avoir déchargé près de 10 tonnes de ,cocaïne pour être convoyées en Algérie.

Le second, s’est déroulé à Oran, en Algérie, le 29 mai 2018, après la saisie dans des containers frigorifiques de 701 kilogrammes de cocaïne à bord du du « Vega-Mercury » en provenance du Brésil au port d’Oran et appartenant à l’homme d’affaires algérien Kamel Chikhi, dit « El Bouchi » (le boucher).

Ce Kamel Chikhi est connu pour ses relations étroites au sein des services de renseignement et de l’armée algérienne et ce n’est point un hasard si ce scandale, connu sous le nom de « cocaïne-gate », a conduit au limogeage de hauts responsables, dont l’ancien Directeur Général de la Sûreté Nationale, le Général-Major Abdelghani Hamel.

Il est notoirement connu que l’Algérie soit devenue la nouvelle étape de cocaïne vers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique avec pour port de transit celui d’Oran.

Voilà, ce que tente de défendre sournoisement cette dinde déplumée qu’est Aminatou Haidar. Au fait, elle ferait bien une belle dinde de Noël délicieuse à l’occasion des prochaines Fêtes de Noël pour ces amis polisariens et algériens ! Laissons lui le temps de bien s’engraisser à coups de pétrodollars algériens ! Elle n’en sera que plus délicieuse ! Pauvre d’elle !

La dinde déplumée Aminatou Haidar fait à nouveau parler d’elle

Farid Mnebhi.