Catégories
A la une

Le Président de la République donne le coup d’envoi des travaux d’une station d’assainissement d’urgence , à Bassikounou

Mauritanie. Voici les arguments de Ghazouani qui plaident pour l’annulation de la dette africaine

Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a donné, cet après-midi à Bassikounou, le coup d’envoi des travaux d’une cellule d’urgence d’intervention rapide relevant de l’Office national de l’Assainissement (ONAS).

Le Président de la République a écouté des explications sur le programme de travail de cette unité, ses compétences et le rôle qu’elle joue en cette saison marquée par d’importantes précipitations.

L’unité dispose d’une pompe ayant une capacité de traitement de 230 tonnes d’eau par heure, et de moyens conventionnels, avec des camions citernes aspirant quotidiennement de 175 à 200 tonnes d’eau. L’unité est à pied d’œuvre depuis cinq jours, et travaille sans interruption,

Le Président de la République a également visité le bassin versant de la ville, ainsi que la barrière de sable qui le protège, et a été informé de la manière dont l’eau est drainée afin de ne pas constituer une menace pour la population.

À la fin de la visite, le Président de la République a rencontré des représentants de la population et a écouté leurs doléances. La principale de celles-ci est la réfection du d’Erken, située à 20 km au nord de la ville, sur la route reliant Bassikounou à Néma.

Le Président de la République s’est engagé à faire réparer et réhabiliter le barrage, dans les meilleurs délais.

Laisser un commentaire