Catégories
A la une

Anges en virée sur terre -Par : Sidi Mohamed Maham

’ex Président de l’U.P.R, le parti au pouvoir, Monsieur Sidi Mohamed Maham
Ancien ministre et ex Président de l’U.P.R, le parti au pouvoir, Monsieur Sidi Mohamed Maham

Ne cherchez pas à substituer à la vue du peuple ce sur quoi il porte son intérêt. L’objet en question a eu le mérite de refuser de paraître sous un autre jour que le sien, malgré les tentatives de barbouillage à l’aide de poudres, et de vernis de mauvaises qualités.

L’objet sur quoi se porte l’intérêt du peuple se nomme ‘’Deniers publics’’. C’est la propriété commune à tous les mauritaniens, qui le réclament à cors et à cris, après avoir dernièrement constaté sa disparition par voie de spoliation. Qui en sont les prédateurs ? Et comment faire revenir au bercail ce précieux disparu ? L’objet est en rapport avec ce président qui fut aux commendes du pays pendant une décennie et poussières. Il n’est que temps pour que ce monsieur lâche le morceau, en nous révélant d’où il a pu se constituer en si peu de temps lui, et son entourage cette colossale fortune, dont il ne reconnaît sienne qu’une infime partie, alors qu’aux dernières nouvelles les enquêteurs en plongées sous-marines essaient avec beaucoup de peine de prendre les contours de la partie invisible de l’iceberg ‘’Aziz’’ dont les gigantesques proportions sont sans commune mesure avec la partie visible. Comment l’a-t-il amassé ? Aurait-il été capable de l’amasser s’il n’avait pas été au gouvernail de la Présidence de la République ? C’est sur ça que se porte toute l’attention du peuple ! Ne vous pressez pas, messieurs, restez donc à l’affût, et guettez le moment favorable de faire de notre honneur, et de nos bévues la chair à canon de votre perfidie. Traitez donc qui vous voulez de tous les noms imaginables. Et déversez votre bile sur qui vous voulez. Mais vous restituerez bon gré mal gré à ce peuple tous les biens que vous lui aviez volé. Et n’essayez pas une fois de plus de nous faire croire que vous n’étiez que des anges tombés du ciel, le temps d’une paisible virée sur terre.Traduit par : Deddah Abd-Daim