Catégories
International

Démarrage à Nouakchott des travaux de la 8ème session ordinaire du conseil des ministres du G5 Sahel

Les travaux de la 8ème session ordinaire du conseil des ministres du G5 Sahel ont débuté lundi à Nouakchott pour examiner les rapports de la mission d’implémentation des conclusions de l’audit organisationnel du secrétariat exécutif, ainsi que le rapport du commandant de la force conjointe du G5 Sahel.

Dans le discours qu’il a prononcé, à cette occasion, le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs, M. Ousmane Mamadou Kane a déclaré que la session se tient dans un contexte particulier marqué par la pandémie de la Covid-19 qui a durement affecté les pays membres du G5 Sahel sur les plans sanitaire et économique ainsi que la dynamique régionale, tant dans les domaines de la sécurité que du développement. Il a salué les mesures urgentes prises par les Etats membres pour freiner la propagation de la pandémie et limiter ses conséquences.

M. Ousmane Mamadou Kane a souligné que la situation sanitaire actuelle impose aux pays du G5 Sahel de rester mobiliser dans la lutte contre la pandémie qui reste une menace réelle pour les populations et l’économie des pays.

Le ministre a salué le lancement de la coalition pour le Sahel à la faveur du sommet entre le G5 Sahel et l’Union européenne et l’intense activité diplomatique qui s’en suivie pour l’opérationnalisation et l’internationalisation de la coalition pour le Sahel. « L’enjeu est capital pour notre région, qui souhaite engager davantage la communauté internationale dans une approche intégrée qui inclut l’ensemble des acteurs impliqués au Sahel, qu’ils soient militaires, sécuritaires, politiques et de développement » , a-t-il affirmé.

De son côté, le secrétaire exécutif du G5 Sahel, M. Maman Sambo Sidikou a indiqué que l’organisation gagne de notoriété en avançant comme preuve le renforcement et la diversification du partenariat du G5 Sahel. Il a ajouté que cela se traduit par, non seulement l’appui institutionnel apporté par les différents partenaires au secrétariat, mais aussi par la réception positive de différentes requêtes adressées par l’organisation en faveur de ses projets et de ses initiatives majeures. « Nous allons poursuivre cette dynamique en veillant à maintenir le plaidoyer et en assurant un suivi rigoureux des engagements pris par les partenaires », a-t-il dit.

M. Maman Sambo Sidikou a salué l’action des autorités mauritaniennes pour l’impulsion et le leadership assurés, malgré le contexte particulièrement difficile de l’année 2020, en raison de la crise sanitaire qui sévit dans le Monde. Il remercié également la Banque Africaine de Développement (BAD) qui a octroyé plus de 20 millions USD pour accompagner le G5 Sahel dans sa riposte contre la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.