Catégories
A la une

Elections américaines : Joe Biden promet de « guérir » l’Amérique dans son discours de victoire


Le président élu n’a pas reçu comme le veut la coutume l’appel de son rival, le président sortant Donald Trump, concédant sa défaite. Il a appelé républicains et démocrates à « coopérer ».

Par Gilles Paris Publié aujourd’hui à 05h41, mis à jour à 08h24

Un Joe Biden transfiguré par la victoire s’est présenté devant les Etats-Unis, samedi soir 7 novembre. Le plus vieux président élu, âgé de 77 ans, avait été déclaré vainqueur dans l’Etat décisif de Pennsylvanie en fin de matinée, et ce succès lui avait ouvert les portes de la Maison Blanche au terme d’un décompte des voix aussi long que serein.

Unique mais conséquente entorse à un rituel établi, Joe Biden n’avait pas reçu comme le veut la coutume un appel de son adversaire, le président sortant Donald Trump, dans lequel ce dernier aurait reconnu sa défaite. Au contraire, ce dernier s’est accroché à des contestations des résultats enregistrés depuis le 3 novembre, assurant sur son compte Twitter avoir remporté l’élection, contre toute évidence. Samedi soir, dans sa ville de Wilmington (Delaware), le démocrate est passé outre. Il n’a même pas évoqué le comportement de celui auquel il succédera le 20 janvier.

L’ancien vice-président, après quarante-sept ans de vie publique, s’est montré à sa manière révolutionnaire. Pendant toute sa campagne, il n’a cessé de parler d’unité, martelant des formules répétées samedi soir : la promesse d’être « un président qui rassemble et non pas qui divise », ou encore l’invitation lancée à ses concitoyens de ne pas traiter leurs « opposants comme des ennemis »« Je travaillerai aussi dur pour ceux qui n’ont pas voté pour moi, que pour ceux qui m’ont choisi », a-t-il rappelé.

La suite est réservée aux abonnés. le Monde