Categories
A la une

La fermeté du roi Mohammed VI

Lors de son discours commémoratif du 45ᵉ anniversaire de la Marche Verte, le roi Mohammed VI a affiché sa fermeté quant “aux agissements inacceptables par lesquels on (les adversaires du royaume) cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie.
« Le Maroc restera ferme sur ses positions et ne se laissera nullement fléchir par les provocations stériles et les manœuvres désespérées des autres parties », a martelé le souverain, soulignant que « force est de constater que le déclin consommé de leurs thèses surannées les a précipitées dans le scénario typique d’une fuite en avant ».

Le blocage du passage frontalier El Guerguerat agace le roi. « Nous réitérons notre rejet catégorique des agissements inacceptables par lesquels on cherche à entraver la fluidité du trafic entre le Maroc et la Mauritanie, à altérer le statut juridique et historique qui prévaut à l’est du mur de sécurité ou encore à se livrer à une exploitation illégitime des ressources de la région », a-t-il déclaré. Le Maroc est « persuadé que les Nations Unies et la Minurso continueront à remplir leur devoir en veillant à préserver le cessez-le-feu dans la zone », a-t-il poursuivi.

D’ores et déjà, des politiques ont décrypté le discours de Mohammed VI. « Le Maroc ne sera pas influencé par les provocations », a déclaré à Le360 le politologue Moussaoui Ajlaoui. Selon le politologue Mohamed Benhamou, « le Maroc fera face à toutes les velléités qui visent à toucher son intégrité territoriale ».

bladi.net