Catégories
A la une

La Mauritanie expulse plus de 200 migrants sénégalais et maliens qui ont tenté de rejoindre les îles Canaries

La Mauritanie expulse plus de 200 migrants sénégalais et maliens qui ont tenté de rejoindre les îles Canaries.

Les autorités de Nouakchott ont intercepté 108 personnes en haute mer et 102 autres alors qu’elles se préparaient à embarquer; tous ont été conduits à bord de bus jusqu’aux frontières de leurs pays respectifs

Les autorités mauritaniennes ont procédé aujourd’hui à l’expulsion de 210 migrants de nationalité subsaharienne, après leur tentative avortée de rejoindre les îles Canaries: 108 ont été interceptés en haute mer par les garde-côtes mauritaniens, tandis que les 102 autres ont été arrêtés par la police de Nouadhibou, alors qu’ils se préparaient à prendre un bateau.

Selon  une source policière de Nouadhibou, les migrants – ressortissants sénégalais et maliens – ont été emmenés à bord de bus jusqu’aux frontières de leurs pays respectifs.

Ces migrants clandestins seront conduites vers le réservoir de Diama, qui marque la frontière avec le Sénégal, et la frontière de Gogui Zemmal avec le Mali.

Notons que ces dernières semaines, les côtes mauritaniennes ont connu un grand mouvement migratoire, à la fois dans les départs en bateau de Nouadhibou et (et surtout) comme lieu de passage pour les canoës qui traversent les eaux mauritaniennes depuis le Sénégal voisin.