Catégories
A la une

Le roi Salmane: la communauté internationale doit être plus ferme envers l’Iran

  • Le Roi Salmane a exprimé sa gratitude pour les efforts que la population déploie afin de ralentir la propagation du virus
  • «L’effervescence en Arabie saoudite autour de projets à grande échelle permettront au Hajj et à l’Omra de se dérouler en toute sécurité, dans les circonstances exceptionnelles créées par la pandémie de la Covid-19», a déclaré le roi Salmane

RIYADH: «L’effervescence en Arabie saoudite autour de projets à grande échelle permettront au Hajj et à l’Omra de se dérouler en toute sécurité, dans les circonstances exceptionnelles créées par la pandémie de la Covid-19», a déclaré le roi Salmane, en ouvrant la huitième session du Conseil de la Choura mercredi.

Selon une agence de presse saoudienne, le roi Salmane a ajouté que le Royaume a réagi rapidement aux effets économiques de la crise sanitaire en mettant en œuvre un certain nombre d’initiatives et de mesures. Ces dernières comprennent 218 milliards de riyals saoudiens (1 riyal = 0,23 euro) de soutien au secteur privé et 47 milliards de riyals pour le secteur de la santé.

Le roi a également affirmé au principal organe consultatif du gouvernement, lors d’une session virtuelle à laquelle participait également le prince héritier Mohammed ben Salmane, que les contributions de la nation pour soutenir les efforts internationaux comprennent la fourniture de provisions et de produits médicaux à un certain nombre de pays.

Il exprime sa gratitude pour les efforts que la population déploie afin de ralentir la propagation du virus, et déclare: «Je réitère mes remerciements à mes frères, mes sœurs, mes fils et mes filles, citoyens et résidents, pour leur compréhension et leur coopération dans le respect des mesures et protocoles.»

En évoquant le secteur de l’industrie pétrolière, le roi Salmane explique que le Royaume s’efforce d’assurer la stabilité des marchés pétroliers mondiaux et continue de le faire dans l’intérêt des producteurs et des consommateurs, malgré les effets défavorables de la pandémie sur ce secteur. L’Arabie saoudite, mentionne-t-il, joue un rôle central dans l’établissement et le maintien de l’accord Opep+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole ainsi que 10 autres pays) à ce sujet.

Tourné vers l’avenir, le roi précise que la Vision saoudienne 2030 est une feuille de route pour un avenir meilleur pour le pays, soulignant l’effet qu’elle a eu, à titre d’exemples, sur l’amélioration des services gouvernementaux et l’augmentation du niveau d’accession à la propriété.  

Il ajoute aussi que l’autonomisation des femmes est un autre élément important de la Vision 2030, avec le développement continu du divertissement, du sport et du tourisme dans le Royaume.

Le souverain réaffirme la grave menace posée par l’influence régionale nuisible du régime iranien. «Le Royaume souligne les dangers du projet régional de l’Iran, son ingérence dans d’autres pays, sa promotion du terrorisme, ses efforts pour attiser les flammes du sectarisme et ses efforts sans fin pour posséder des armes de destruction massive», déclare le roi en s’adressant aux membres du Conseil par vidéoconférence.

Il explique que la communauté internationale doit adopter une position ferme contre le régime de Téhéran, et qu’une solution radicale est nécessaire pour garantir que l’Iran ne développe pas davantage ses programmes nucléaires et de missiles balistiques. 

Le roi spécifie que les milices houthies soutenues par l’Iran au Yémen continuent de violer les lois internationales par leurs actions dangereuses dans le pays. «Nous affirmons notre soutien absolu au peuple yéménite afin que le pays puisse retrouver sa souveraineté loin du contrôle de l’Iran. Nous continuerons évidemment de fournir de l’aide humanitaire au peuple yéménite».

Le roi Salmane condamne de surcroît le ciblage délibéré par les Houthis de civils dans le Royaume, à l’aide de drones et de missiles balistiques et il souligne que l’Arabie saoudite rejette toute tentative d’ingérence de forces extérieures dans ses affaires intérieures, comme elle rejette l’extrémisme, le terrorisme et leur financement. «Notre région fait face, plus que jamais, aux tentatives des puissances régionales qui cherchent à imposer leur influence politique et à diffuser leur idéologie extrémiste pour servir leurs propres intérêts.»

Concernant les événements au Moyen-Orient dans leur globalité, le roi affirme que l’Arabie saoudite soutient les efforts visant à ramener la paix dans la région à travers des négociations entre les Palestiniens et les Israéliens pour un accord équitable et permanent. Il souligne que le Royaume se dresse sans cesse pour faire valoir le droit du peuple palestinien à un État indépendant, avec Jérusalem-Est comme capitale. 

Le souverain réaffirme la solidarité du Royaume avec l’Irak et son peuple, ainsi que les efforts du gouvernement irakien dans sa lutte contre le terrorisme.

Le roi Salmane déclare qu’il soutient également les efforts visant à préserver l’unité de la Syrie et à retirer les milices et les mercenaires de ce pays. Il appelle à la fin de l’ingérence étrangère dans les affaires de la Libye, et rappelle également l’importance de soutenir le Soudan à l’heure actuelle.

Alors que le sommet du Groupe des vingt (G20) à Riyad se tiendra dans moins de dix jours, le roi précise que la présidence saoudienne de l’organisation cette année confirme la force de son économie, qui reste un facteur influent sur la stabilité de l’économie mondiale. «Nous sommes impatients de trouver des solutions appropriées aux problèmes urgents du XXIe siècle, lors du sommet du G20.»

En abordant les affaires propres au Royaume, le roi Salmane affirme: «Nous poursuivons notre approche de lutte et d’élimination définitive de la corruption afin de préserver l’argent public», ajoutant que le Royaume continuera de publier les détails de tous les cas de corruption et les enquêtes en toute transparence.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

ARAB NEWS