Catégories
Economie

La Secrétaire Exécutive de la CEA appelle les pays d’Afrique du Nord à « marcher ensemble » pour une reprise économique plus rapide et plus forte post Covid-19

Rabat, 18 novembre (CEA) – « L’Afrique du Nord est la sous-région la plus touchée de notre continent après l’Afrique australe, et bien que la plupart des pays de la sous-région ne soient pas dans la catégorie à faibles revenus, la Covid-19 a rendu ses économies vulnérables. Nous voulons saisir l’occasion des prochaines réunions du G20, de l’OCDE, du FMI et de la Banque mondiale pour réclamer des montages substantiels en faveur de l’Afrique et plaider ensemble pour de meilleurs taux d’emprunt sur le marché, y compris pour des pays comme le Maroc ou l’Égypte qui ont déjà franchis cette étape ».

S’exprimant à l’ouverture de la 35ème réunion du Comité Intergouvernemental des Hauts Fonctionnaires et Experts (CIHFE) pour l’Afrique du Nord, mardi 17 novembre, la Secrétaire Exécutive de la CEA Vera Songwe, a formulé plusieurs recommandations pour une reprise économique plus rapide en Afrique du Nord.

Elle a par ailleurs décrit plusieurs mesures phares déjà prises par la Commission économique pour l’Afrique pour aider ses pays membres à atténuer l’impact de la crise, et qui portent notamment sur l’adoption et l’harmonisation des politiques régionales en vue de faciliter le commerce de produits prioritaires et essentiels au sein du continent africain, la facilitation de l’émergence de pôles pharmaceutiques à travers l’ensemble du continent y compris en Afrique du Nord ainsi que l’usage d’outils numériques pour faciliter les échanges d’informations entre les citoyens et les gouvernements et assurer une croissance inclusive et durable.

« L’objectif de cette réunion est essentiellement de déterminer comment nous pouvons nous assurer de reconstruire en mieux, marcher ensemble et sortir de cette crise à travers une croissance durable, a ajouté Mme Songwe.

Il est attendu que l’Afrique du Nord, qui a enregistré jusqu’à présent le deuxième plus grand nombre de cas confirmés de Covid-19 du continent après l’Afrique australe, soit lourdement impactée par la pandémie, aussi bien sur le front sanitaire que sur le plan économique. Selon les projections de la CEA pour l’année 2020, l’Afrique du Nord devrait enregistrer une croissance négative cette année, contre un taux de croissance de + 3,7% en 2019, de lourds impacts étant attendus dans de nombreux secteurs allant du tourisme aux industries extractives en passant par le commerce ou les envois de fonds des communautés expatriées.

Alors que l’Afrique du Nord était à mi-chemin vers la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) en 2019, des progrès significatifs réalisés en matière de réduction de la pauvreté, d’accès à l’éducation et aux services de base, ces réalisations sont désormais menacées.

Deux rapports ont été présentés aux pays membres à l’occasion de la rencontre, portant sur les principaux défis macro-économiques posés par la crise de la Covid-19 et les réformes nécessaires à court, moyen et long terme pour y faire face, ainsi que des progrès réalisés jusqu’à présent par l’Algérie, l’Égypte, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, le Soudan et la Tunisie dans la mise en œuvre des Agendas 2030 et 2063.

Dans l’ensemble, les participants ont particulièrement reconnu la nécessité d’une coordination accrue entre les pays d’Afrique du Nord.      

«Nous pensons qu’il demeure primordial de mettre en place un cadre de coopération et de coordination entre les partenaires de développement, notamment avec la CEA, afin d’éviter le chevauchement des efforts et garantir une meilleure efficacité des actions de développement», a déclaré Sidi Mohamed Ferhane, Directeur général des prévisions économiques et politiques au ministère algérien des Finances et Président de la 35ème réunion du Comité Intergouvernemental des Hauts Fonctionnaires et Experts pour l’Afrique du Nord.      

Pour sa part, le Secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) Taïeb Baccouche a réitéré pour sa part le soutien continu de son organisation à ses Etats membres, « en coordination avec les organisations sous-régionales et régionales, et pour la formulation de recommandations pratiques pour la conception de programmes de développement durable pour aider à accélérer l’intégration sous-régionale et régionale ».

Les participants ont également entamé en vue de parvenir à des recommandations conjointes dans différents domaines dont:         
– Le renforcement de l’intégration régionale en Afrique du Nord, particulièrement dans le cadre de la ZLECAf en vue de permettre aux pays de saisir pleinement les opportunités offertes par l’accord          
– La nécessité de renforcer la coopération entre pays membres notamment en matière de réglementations de marché, d’éducation et de R&D en vue d’offrir aux entreprises nationales l’accès à des marchés plus vastes, faciliter l’investissements dans les infrastructures, adapter les systèmes éducatifs au nouveau contexte post Covid-19 et mieux positionner l’Afrique du Nord dans les chaînes de valeur mondiales.
– Promouvoir l’adoption et l’adaptation des technologies numériques à travers le développement accéléré de l’administration électronique, l’investissements dans les infrastructures numériques et le développement de l’économie numérique
– L’introduction dans les programmes de création d’emplois d’éléments de planification, coordination, suivi et évaluation des programmes de création d’emplois, ainsi que d’indicateurs de performance clairs.     

Le Comité Intergouvernemental des Hauts Fonctionnaires et Experts (ICSOE) est une réunion statutaire annuelle organisée par les différents bureaux sous-régionaux de la CEA pour faire le point sur le travail accompli, évaluer les conditions économiques et sociales dans la sous-région et discuter des orientations stratégiques pour l’année à venir. L’édition 2020 de la réunion du CIHFE pour l’Afrique du Nord s’est déroulée sous le thème « Covid19 : politiques et stratégies de relance pour l’Afrique du Nord ».

الأمينة التنفيذية للجنة الاقتصادية لأفريقيا تدعو دول شمال أفريقيا إلى « السير معاً »من أجل تعافي اقتصادي أسرع وأقوى ما بعد كوڤيد -19

Publié par:

Equipe de communication
Commission Economique pour l’Afrique
Bureau pour l’Afrique du Nord
Tel : +212 (0) 537 548 749
Email: filali-ansary[at]un[dot]org; cea.an.coms[at]gmail[dot]com
Twitter : @CEA_ANcom

Laisser un commentaire