Catégories
A la une

Sahara : Le Maroc mène des travaux de remblayage de la route vers la Mauritanie

Les Marocains mènent des travaux de remblai dans la zone-tampon de Guergarat, dans l’extrême sud du Sahara, sur la seule route menant à la Mauritanie et dans un contexte de tensions avec les séparatistes du Front Polisario qui avaient bloqué le passage entre le Maroc et la Mauritanie avant d’être délogés le 13 novembre par l’armée marocaine.

Le royaume a déjà achevé la construction d’un mur de sable jusqu’à la frontière avec la Mauritanie, selon le Premier ministre marocain Saad-Eddine El Othmani.

L’objectif de ce mur, qui s’étend maintenant jusqu’à la frontière mauritanienne, est de «sécuriser définitivement le trafic civil et commercial sur la route d’El Guergarat», a-t-il dit dans un entretien à l’agence Reuters partagé mercredi sur son compte Twitter et sur le site de son parti.

Après trente ans de cessez-le-feu, le Front Polisario a décrété vendredi dernier «l’état de guerre» en réaction à l’intervention des Forces Armées Royales (FAR) dans la zone-tampon de Guergarat, pour rétablir le trafic routier coupé par des indépendantistes sahraouis depuis le 21 octobre dernier.

Du côté de l’ONU, «le Secrétaire général a non seulement parlé avec le Roi du Maroc» lundi, «mais il a parlé aussi à plusieurs autres parties prenantes», a indiqué mardi le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric.

Le Maroc est «fermement déterminé à réagir (…) contre toute menace à la sécurité» du royaume à la suite des tensions au Sahara, a averti le roi Mohammed VI, lors de son entretien téléphonique avec le S.G de l’ONU, Antonio Guterres, sur la situation dans le sud du Sahara marocain, selon un communiqué publié lundi par le Cabinet Royal.

Laisser un commentaire