Le ministre de l’Enseignement fondamental et de la Réforme de l’Éducation nationale, M. Amadou Bocar Soko a souligné, hier dimanche à Néma, l’immensité de la responsabilité qui incombe à tous dans la formation des générations futures sur des bases saines .

C ‘est au cours d’une réunion qu’il a tenue avec les autorités administratives, les élus locaux, le personnel d’encadrement de l’enseignement fondamental, les représentants des associations des parents d’élèves et de la société civile du Hodh Charghi.

Il a précisé, dans ce cadre, que des mesures urgentes seront prises pour corriger les anomalies qui seront constatées à tous les niveaux de notre système éducatif.

Le ministre a relevé que son département favorise la politique de consultation avec tous les acteurs éducatifs notamment les syndicats, les associations des parents d’élèves et le secteur privé pour faire le diagnostic de tous les obstacles .

M. Amadou Bocar Soko a ensuite passé en revue les mesures urgentes qui seront appliquées par son département pour corriger les anomalies qui seront constatés au niveau de l’enseignement .

Énsuite, il cité parmi ces mesures, l’augmentation de l’indemnité d’éloignement pour soutenir les professeurs et les enseignants des zones enclavées et du nombre de cantines pour limiter la déperdition scolaire.

Il a aussi assuré que ces mesures serviront aussi à favoriser le regroupement des écoles, l’amélioration de la qualité de l’enseignement tout comme elles accorderont la priorité aux plus importants regroupements dans l’obtention des services de l’État.

Le ministre a affirmé que les propositions et doléances des intervenants, axées sur l’amélioration des conditions des enseignants, la réhabilitation des écoles et l’augmentation de leur nombre, trouveront des réponses favorables dans les plus brefs délais.

La réunion s’est déroulée en présence du wali du Hodh charghi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *