Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Atelier de sensibilisation sur le danger de la pratique des MGF

la ville de Kiffa a abrité samedi les travaux d’un atelier de sensibilisation sur le danger de la pratique des mutilations génitales féminines (MGF) sur les jeunes filles. Cette activité est organisée conjointement par le ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille et la coordination des réseaux et associations de développement de l’enfance de l’Assaba sur appui du PNUD dans le cadre du programme commun (Programme CORDAK) d’accélération de l’abandon de ce phénomène.

Les participants (imams de mosquées, sages-femmes et représentants des ONGs de la société civile des communes de la moughataa de Kiffa) ont, deux jours durant, discuté des préjudices au niveau de la santé découlant de ce phénomène des MGF et ses répercussions négatives sur la société ainsi que l’avis de la jurisprudence à ce sujet. Il s’agit en fin de compte pour tous de contribuer à accélérer l’éradication de ce phénomène dans les meilleurs délais.

Le conseiller du wali de l’Assaba, chargé du développement local M. Adama Ardo Dia a, dans un mot pour la circonstance, souligné le souci des pouvoirs publics de relever le niveau de la couverture sanitaire des citoyens et de lutter contre les mauvais comportements qui entravent le développement en général et la promotion féminine en particulier.

Il a demandé aux participants d’axer leur attention sur les exposés qui leur seront présentés pour en tirer le meilleur parti et les propager à large échelle au sein des populations.

La cérémonie de lancement de l’atelier s’est déroulée en présence du maire adjoint de la commune de Kiffa et de la présidente de la coordination des réseaux et associations de développement de l’enfance de l’Assaba.

Print Friendly, PDF & Email