Catégories
A la une

Le Président de la République reçoit en audience le Directeur Général de l’ISESCO

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a reçu en audience, mardi au palais présidentiel à Nouakchott, le Directeur Général de l’organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture(ISESCO), Dr. Salem Bin Mohammed Al Malik, actuellement en visite en Mauritanie en tant qu’invité d’honneur de la cérémonie de remise des Prix Chinguetti au titre de l’année 2019.

A sa sortie d’audience, le Directeur Général de l’ISESCO a déclaré à l’AMI qu’il est très honoré d’être reçu par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et d’assister à la cérémonie de remise des Prix Chinguetti.

Il a ajouté que ses entretiens avec le Président de la République ont porté sur plusieurs sujets dont certaines initiatives que l’ISESCO compte exercer en Mauritanie, notamment celle de la Mahadra et son importance dans le monde islamique en tant que grand héritage unique à la République Islamique de Mauritanie.

‘’ Je ne m’exagère pas si je dis qu’il n’existe nulle part ou je n’ai jamais entendu parler de ce genre de Mahadra dans n’importe quel pays au monde islamique. Il s’agit d’un patrimoine précieux qui doit être préservé’’, souligne Dr. Salem Bin Mohammed Al Malik.

Il a ajouté que le Président de la République a insisté, au cours de l’entretien, sur l’importance de la Mahadra dans ce pays généreux.

Au sujet du deuxième volet des initiatives de l’ISESCO, le directeur général a précisé qu’il porte sur la proclamation de la ville de Nouakchott ‘’capitale de la culture islamique’’.

Elle est, dit-il, une ville riche par son patrimoine, son histoire et ses penseurs et qui doit être intronisée ‘’capitale de la culture islamique’’ et l’UNESCO ne trouvera pas une ville plus meilleure que Nouakchott, compte –tenu de la qualité de ses penseurs, ses intellectuels, ses érudits et ses sortants de Mahadras.

Au sujet des villes anciennes, le patron de l’ISESCO a précisé qu’elles ont reçu suffisamment d’intérêt de la part de son organisation dont sa commission du patrimoine a inscrit quatre sites en tant que patrimoine historique pour le monde islamique et nous souhaitons inscrire davantage de sites dans les deux catégories du patrimoine : matériel et immatériel.

‘’Je suis fier de me trouver à Nouakchott. De même je suis très reconnaissant pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité légendaire avec lesquels j’ai été entouré depuis mon arrivée. En réalité je retourne animer d’une envie de visiter votre beau pays plusieurs fois’’, a conclu le Directeur Général de l’ISESCO.

L’Audience s’est déroulée en présence du ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, Dr. Sidi Mohamed Ould Ghaber et Dr. Ahmed Saïd Ould Bah, directeur des relations extérieures et de la coopération à l’ISESCO.

Catégories
A la une

Brahim Ghali met en garde la Mauritanie

Brahim Ghali met en garde la Mauritanie. Il a saisi sa réunion avec les délégations partisanes mauritaniennes présentes au 15e congrès du Front, organisé à Tifariti, pour passer des messages à qui de droit.

Le chef du Polisario a averti ses invités du voisin du sud que leur pays «serait le premier affecté par toute tension entre le Maroc et le Polisario du fait de la longueur de ses frontières avec la république sahraouie»,  a-t-il expliqué comme le rapporte l’agence Alakhbar.

Au cours de cette entrevue, Ghali a réitéré la détermination de son mouvement à réviser sa relation avec les Nations unies. «Ce qui pourrait provoquer des tensions alors que nous sommes dans une région qui a besoin de stabilité», indique la même source.

Le chef du Polisario a considéré qu’il «est nécessaire que la Mauritanie joue un rôle de leader afin d’épargner à la région toute tension». Et de conclure son message destiné essentiellement  au pouvoir du président Mohamed Ould Ghazouani en lançant un appel au «peuple mauritanien pour soutenir le peuple sahraoui».

Le 7 novembre, le ministre mauritanien des Affaires étrangères Ismail Ould Cheikh, a affirmé que sur la question du Sahara occidental son pays observe la «neutralité». Pour rappel, Nouakchott reconnait la «RASD» depuis 1984.

Mohammed Jaabouk

Copyright Yabiladi.com

Catégories
Mauritanie

Le Président de la République déclare ses biens devant la commission pour la transparence financière de la vie publique

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a déclaré, mardi, ses biens devant la commission pour la transparence financière de la vie publique au début son mandat présidentiel.

La déclaration de patrimoine a été remise au rapporteur de la Commission pour la transparence financière de la vie publique contre un récépissé et cela en présence du Président de la Cour suprême, président de ladite commission.

La loi relative à la transparence financière de la vie publique fixe le cadre juridique garantissant la transparence financière de la vie publique et les personnes tenues de faire la déclaration de leurs biens tout en garantissant le caractère confidentiel de la déclaration obtenue et des remarques faites par les déclarants.

La commission pour la transparence financière de la vie publique, qui reçoit les déclarations du patrimoine se compose du président de la Cour suprême, du président de la Cour des comptes, du président du Haut Conseil de la grâce et des Recours, en plus de membres nommés des institutions précitées.

Il est à noter que les membres de droit de la commission prêtent serment devant le Président de la république.

Catégories
A la une

Mauritanie: le parti Adil rejoint l’UPR, une stratégie de Ghazouani d’affaiblir l’opposition

Le président du parti ADIL, Yahya ould Ahmed Waghef a rencontré hier le président Mohamed Ould Ghazouani. Selon certaines sources, Ghazouani a demandé à ce que son parti rejoint l’UPR.

ADIL est un parti politique qui militait dans l’opposition avant de soutenir le président Ghazouani à la veille des présidentielles. Il a été fondé en 2007 par l’ancien président Sidi Mohamed ould Cheikh Abdallahi qui a été renversé en 2008 par Mohamed ould Abdel Aziz.

Selon certaines informations, le Premier ministre Ismail Beddah Ould Cheikh Sidiya tient des réunions avec plusieurs formations politiques afin de les persuader de s’intégrer à l’Union pour la République.

Ces efforts représentent une tentative de vider l’arène de l’opposition des partis et des personnalités équilibrées, de créer un poids politique et une confiance en profondeur dans l’affaiblissement de opposition.

Ainsi, ce comportement qui n’était pas attendu de Ghazouani, s’attribut vers un parti supérieur et la fermeture des opportunités de l’alternance dans le pays, d’autant plus que le président ne croit pas à la nécessité du dialogue, ni à la solution à la crise politique.

La question de la transparence et du processus électoral dans toutes ses formes ne peuvent être réformées que par un dialogue national. Cela pourra constituer un consensus de la classe politique, cependant Ghazouani ne voit aucune nécessité, appuyant tout ses efforts pour rallier les dirigeants des partis de l’opposition à l’UPR.

Ces manigances ne sont pas de bon augure pour l’avenir du pays sur la démocratie et l’avenir des règles civiles du pays, mais plutôt de l’exposition du pays à d’autres années de domination individuelle et à la dictature.

Par Moustapha Sidiya

senalioune

Catégories
Culture

Le Président de la République préside la remise du Prix Chinguetti

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a présidé, mardi matin, au Palais des Congrès à Nouakchott, la cérémonie de remise du Prix Chinguetti pour l’année 2019.

Le Prix Chinguetti, composé d’une subvention financière de 5 millions UM et d’un certificat d’appréciation, qui a été décerné pour la première fois en 2001, a pour objectif de récompenser les mauritaniens et les étrangers qui ont contribué à l’approfondissement de la recherche dans les champs des études islamiques, scientifiques et littéraires.

Le Prix des études islamiques de l’année 2019 a été décerné, en partage, au Dr Mohamed Lemine Mohamed Mahmoud pour ses travaux « Le rôle des us et coutumes dans les jugements dans le traité de Cheikh Khalil » et Dr Mohamed Yahya Abdallahi pour ses travaux sur « l’approche qui permet d’accéder aux étapes des fondamentaux».

Le Prix Chinguetti des sciences et des technologies a été attribué, en partage, au Dr Mohamed Fadel Deida pour ses travaux «la préparation et la caractérisation chimique et physico-chimique de la partie soluble de l’exsudat de commiphora Africana après purification poussée» et Dr Mohamed Abdelwedoud Mhamed pour ses travaux «la caractérisation des nanoparticules et l’étude de leur pouvoir d’absorption et application à la production d’eau potable (dépollution, dessalement, etc.)».

Le Prix Chinguetti de littérature et des arts de cette année a été décerné, quant à lui, à Dr Mariem Abdallahi Dine pour ses travaux « La culture chinguettienne en Afrique de l’Ouest ».

La cérémonie de remise des Prix s’est déroulée en présence du Premier ministre, Monsieur Ismail Bedde Cheikh Sidiya, du président de l’Assemblée nationale, M. Cheikh Ould Baya, du Chef de file de l’opposition démocratique, M. Brahim Ould Bekaye, des membres du gouvernement, des présidents des institutions constitutionnelles, des membres du corps diplomatique, des membres du conseil du Prix Chinguetti, du wali de Nouakchott-Ouest, de la présidente de conseil régional de Nouakchott, du maire et du hakem de la moughataa de Tevragh Zeina et de plusieurs d’intellectuels et penseurs.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le secrétaire permanent du Conseil du Prix Chinguetti, Dr Bilal Ould Hamzetta, a indiqué que le Conseil du Prix Chinguetti organise chaque année cette cérémonie de récompense des lauréats et rouvre ainsi les portes de l’espoir aux chercheurs spécialisés dans les champs de la science et de la culture en vue de gagner le pari de la science et de la connaissance et de redonner l’esprit de l’initiative et de la créativité dans les domaines de la civilisation dans un monde où le niveau de l’indicateur de l’investissement basé sur la recherche scientifique constitue une preuve irréfutable de la place dont bénéficient les nations et les peuples.

Il a ajouté que la présidence par Son Excellence le Président de la République de cette manifestation, qui honore les chercheurs et exalte leurs travail, exprime sa pleine conscience du grand impact de la recherche scientifique dans les domaines humains pour opérer des changements positifs à tous les niveaux.

Il a ajouté que si le développement économique nécessite d’établir de multiples pôles de développement, le développement humain doit constituer des pôles scientifiques et construire divers édifices de connaissance et de culture pour créer un environnement scientifique à partir duquel les générations puisent les habitudes de la recherche et les caractéristiques de l’innovation et renouent avec l’esprit d’initiative.

Il a dit:  » à travers votre présence nous perçons les signes avant-coureurs d’une étape prometteuse sur la voie de la construction, du développement et de la croissance. Il a ajouté que la présence de Son Excellence le Président de la République pour cet événement marquant confirme son orientation éclairée pour engager l’élite scientifique et intellectuelle mauritanienne à la création d’un avenir meilleur pour notre pays, pont de communication arabo-africain sur la rive Atlantique et porte d’entrée vers l’Europe et le bassin méditerrané