Le candidat aux élections présidentielle de 2019, M. Biram Dah Abeid, a qualifié la dernière décennie comme ayant contribué à affamer les citoyens, à piller leurs tichesses et à conduire le pays à une situation désastreuse, de l’avis de tous, selon lui.

Le candidat qui parlait au cours d’un meeting organisé lundi soir à Tidjikja par la direction de sa campagne a indiqué qu’il fonde de grands espoirs sur les populations de Tidjikja connue, a-t-il dit, comme étant la citadelle de la résistance et de la lutte et qu’il compte sur elle pour apporte le changement en votant pour lui, le jour du scrutin.

Le candidat a ajouté qu’il est  » du droit de ce peuple brave de se libérer et de briser les chaines de l’arbitraire, de la marginalisation et du racisme », s’engageant à réaliser toutes les doléances du peuple, avec transparence, justice et bonne gestion, s’il est élu.

Les autres intervenants de sa campagne ont insisté sur la nécessité de déployer de grands efforts pour mobiliser les électeurs et leur montrer la méthode du vote.

Le candidat avait fait des escales, auparavant, dans les localités de Tayba, de Guerrou, d’El Ghabra et d’Iguevane où ses sympathisants lui ont réservé des accueils populaires et lui ont exprimé leur soutien.

Le candidat a remercié ses sympathisants pour leur soutien et les a appelés à voter pour lui en