Boidiel à Essahraa au sujet de sa convocation par la justice … Vidéo

« J'y suis et j’y reste », dit le député Boidiel Ould Houmeid
« J'y suis et j’y reste », dit le député Boidiel Ould Houmeid

Le député Boidiel Ould Houmeid, également le maire de la commune de N’Diago s’est expliqué, à Essahra On-Line, sur la récente convocation dont il a fait l’objet de la part de la justice mauritanienne.

Boidiel rappelle avoir acheté en 2013 à un citoyen russe une société appelée « Mauri Sbam Frigo », pour laquelle il a sollicité en 2015, avec avis favorable, un crédit auprès de la Banque Populaire de Mauritanie (BPM).

Mais la société n’avait pas réalisé les revenus escomptés, d’où les obstacles qui ont entravé les opérations de remboursement du prêt contracté dans les délais convenus, a-t-il dit, rappelant que malgré son cachet de SARL (Société à responsabilité Limitée), Mauri Sbam Frigo avait fourni toutes les garanties disponibles à la banque.

Il rappelle avoir également convenu avec la direction de BPM de vendre la société à un investisseur ; ce qui ne s’est pas réalisé aussi.

Il a souligné par ailleurs avoir arrêté avec la banque un échéancier de remboursement, entré en vigueur depuis septembre dernier, s’étonnant de leur récente décision d’aller en justice.

Ould Houmeid n’écarte pas une possible corrélation entre sa convocation par la justice et la politique, rapportant la désolation de la BPM pour ce qui est arrivé mardi 7 janvier courant, au cours d’une rencontre avec lui.

Des blogueurs avaient fait circuler il y a quelques jours un document sur la convocation du député Boidiel Ould Houmeid par la chambre de commerce, pour l’écouter à propos de la demande de la BPM de saisir l’hypothèque de prêt relatif à Mauri Sbam Frigo.

Pour voir la vidéo: