Mauritanie : Aziz tire sur tout le monde dans un entretien accordé à «Jeune Afrique»

jad20210416 mmo mauritanie itv ouldabdelaziz photo2 scaled 1618577943

Mauritanie: Mohamed ould Abdel Aziz, ancien chef de l’Etat (2008-2019) et figure politique mauritanienne la plus marquante des 15 dernières années, a vivement critiqué la politique de son successeur, accusé le Parlement de corruption et appelé la communauté internationale à constater ce qui lui arrive.

Treize migrants demandent l’asile pour tenter de fuir l’esclavage en Mauritanie

Groupe de migrants mauritaniens arrivés le 8 avril et affirmant appartenir à l'ethnie Hartani. | | MERCEDES MENÉNDEZ

Le juge envoie en prison les quatre migrants qui ont pris la barre du cayuco arrivés le 8 avril

Les treize occupants du cayuco qui a été escorté jusqu’au port de Los Cristianos, au sud de Tenerife, ont demandé l’asile en Espagne le 8 avril car ils fuient la situation d’esclavage à laquelle ils sont encore soumis aujourd’hui parce qu’ils appartiennent aux Hartani. Ethnie ou haratin, comme les Mauritaniens noirs, de la part des biwani ou bidan, les Mauritaniens blancs, descendants des Arabes et des Berbères.

Le poste frontalier de Guerguerat définitivement sécurisé

bons baisers de guerguerat

17 avril 2021 – 16h20 – Maroc – Par: S.A  publié dans Bladi

La sécurisation du poste frontalier de Guerguerat est une préoccupation majeure pour le Maroc. Un nouveau point de contrôle vient ainsi d’être installé dans cette localité frontalière située à l’extrême Sud-Ouest du Sahara.

Aziz a mené une guerre destructrice contre la Mauritanie et ça continue

Mohamed Ould Mohamed El HACEN

Aziz a mené une guerre destructrice contre la Mauritanie et ça continue.

A lui seul, Aziz a constitué un système et un non système. Il en était le « bâtisseur »-destructeur sans partage. Sans équivalent dans l’histoire des nations ni dans notre pays.

Un chef d’État qui fait la guerre à son propre État, il a fait de notre économie son butin de guerre,

Mohamed Ould Abdel Aziz revient dans la classe ordinaire!

169599767 10222594353

Mis sous contrôle judiciaire,  l’ex-président accorde  à « Jeune Afrique »  un entretien exclusif où il a nié tout en bloc sans prendre en compte les aspirations citoyennes, portées par un peuple aguerri par cette décennie écoulée.

Mohamed Ould Abdel Aziz a cédé, pour rappel, officiellement le 1er août 2019, son poste à Mohamed Ould Ghazouani.

Un opposant riposte à Aziz et qualifie son entretien avec Jeune Afrique de délire

14927858 78658547

L’homme d’affaires mauritanien et opposant farouche à l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, en l’occurrence Moustapha Ould Limam Chafi a réagi à l’interview accordée par l’ex Chef de l’Etat à Jeune Afrique.

Un entretien dans lequel Ould Abdel Aziz tire à boulets rouges sur tout, sur son successeur le président Ould Ghazouani, la majorité, l’opposition et les hommes d’affaires dont principalement l’argentier Mohamed Ould Bouamatou et Ould Limam Chaavi

Aziz : « les députés ont reçu 300 millions pour qu’ils approuvent la création de la commission d’enquête »

Mohamed Ould Abdelaziz

Ce jeudi 15 avril, dans les colonnes de Jeune Afrique, l’ancien président Aziz donne des coups à l’opposition et à son vieil ami de 40 ans, Ghazouani, sans le citer nommément. Aziz n’épargne pas non plus les députés qui ont mis en place la Commission d’enquête parlementaire (CEP), à l’origine d’un rapport explosif de huit cents pages qui le présente comme le décideur d’un système mêlant abus de pouvoir et corruption.